15 years in the making

Essai : Mazdaspeed3 2007

Essai : Mazdaspeed3 2007
Une attente de 15 ans

Mazdaspeed3 2007 (Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
La Mazda3 est une bonne voiture. Elle est très populaire au Canada et surtout au Québec. Elle a connu quelques problèmes, mais elle demeure quand même l'un des meilleurs choix qu'un acheteur puisse faire dans le segment hautement concurrentiel des voitures compactes.


Et maintenant, il y a le turbo. Quand j'étais plus jeune, je raffolais de puissance et, jusqu'à un certain point, c'est encore vrai aujourd'hui. Je me suis tourné vers Mazda au milieu des années 1990 et j'ai acheté une MX-6 GT 1989. À ce jour, je parle encore de ce bolide à la vitesse phénoménale. Quelques années auparavant, mon père s'était procuré une MX-6 GT 1991. Cette génération s'est éteinte en 1992, tout comme l'ère des voitures turbocompressées à traction avant chez Mazda. Oui, elles souffraient d'un important effet de couple et le délai du turbo était agaçant mais, quand la poussée se faisait sentir, très peu de voitures, même deux fois plus chères, égalaient leur performance.

Quinze ans plus tard, Mazda est de retour! Selon moi, la Mazdaspeed3
Mazdaspeed3 2007 (Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
est l'héritière spirituelle de ma bien aimée MX-6 GT. Certes, elle possède deux portes additionnelles et un hayon, mais la 626 était elle aussi disponible en format hatchback avec le moteur turbo de 2,2 litres, entre 1988 et 1992. Encore mieux, qui se rappelle de la 323 GTX de la fin des années 1980? Turbocompressée et à traction intégrale! Mazda voyait vraiment clair à l'époque. C'est toujours le cas aujourd'hui, mais vous comprenez ce que je veux dire.


Regardez-moi ça
Alors que la MX-6 était, disons, furtive, la Mazdaspeed3 essaie très fort d'attirer l'attention. Tous les exemplaires produits en juillet et août 2006 sont peints en Rouge franc. Dès que les gens la voient ou même l'entendent défiler, ils savent que cette voiture n'entend pas à rire. Mazda a brillamment agencé la carrosserie avec d'élégantes roues en alliage de 18 pouces, un gros becquet arrière, un pare-chocs avant plus massif, des prises d'air plus profondes et un embout d'échappement de trois pouces -- tous des ingrédients pour créer un bolide de course de tuner. Lorsque les chaînes de montage redémarreront en février prochain, le Blanc cristal, le Noir perle et le Bleu perle cosmique seront ajoutés à la palette de couleurs.

Visuellement, la Mazdaspeed3 est parfaite. Elle est compacte, musclée, menaçante et prête à exploser. Je suis ravi de voir que Mazda a choisi le hatchback au lieu de la berline comme base pour cette version de performance. Le hatchback est idéal pour rivaliser avec des bolides comme la Volkswagen GTI, sans parler des modèles exclusifs à l'Europe tels que la Vauxhall Astra VXR, la Focus ST et la future Peugeot 207 GTI.

Par Mathieu St-Pierre,

Pas de commentaire