Voler à basse altitude

MINI Cooper 2005

MINI Cooper 2005
Voler à basse altitude

Il semble qu'on se soit trompé. 2005 approche rapidement, mais où est ma voiture volante? Mes planchers ne sont pas nettoyés par un
Une MINI Cooper, une pointe de tarte immortalisée des années '60, à peine le genre de véhicule qu'une personne de 1965 aurait cru être conduit par la population de l'an 2005. (Photo : Justin Couture, Canadian Auto Press)
aspirateur robotisé, mes devoirs ne sont pas en train de se faire compléter par une machine grosse comme la pièce et remplie de lumières clignotantes, et la dernière fois qu'un humain ait atterri sur un autre corps céleste, mes parents étaient encore à l'Université.

Notre temps n'est pas du tout ce à quoi la plupart s'imaginaient dans les années '50, ou du moins, ce n'est pas le 21e siècle tel que projeté dans les films de science-fiction de cette époque ainsi que les dessins animés du samedi matin tels que les Jetsons. Mes condoléances aux scripteurs de science-fiction qui auraient eu des carrières bien moins réussies s'ils avaient su que le monde dans le futur, en grande partie, seraient autant nostalgiques du passé.

En parlant de rétro, qu'est-ce que je conduis cette semaine ? Une MINI Cooper, une pointe de tarte immortalisée des années '60, une icône qui se mérite une place aux côtés des Beatles, de JFK ainsi que la première marche sur la lune, à peine le genre de véhicule qu'une personne de 1965
La nouvelle MINI a été rappelée pour un rafraîchissement de mi-cycle seulement deux ans et demi après son introduction initiale. (Photo : Justin Couture, Canadian Auto Press)
aurait cru être conduit par la population de l'an 2005. Très peu de gens auraient pensé que la Mini originale aurait persisté plus de 40 ans sans être remplacée, un testament de son ingénierie solide et son pur génie. Elle a même duré plus longtemps que le premier et le seul avion supersonique de ce monde, la Concorde, un aperçu du futur qui est maintenant cloué au sol en permanence dans des musées aérospatiaux. Bien que la Mini originale soit maintenant disparue tout comme les Concordes, une nouvelle MINI survit pendant que le transport aérien supersonique demeure, pour l'instant, un rêve à réaliser. Cela semble un peu étrange, considérant le nombre d'années que la Mini de première génération vécut sans une mise à jour majeure, que la nouvelle MINI soit rappelée pour un rafraîchissement de mi-cycle seulement deux ans et demi après son introduction initiale.

Ayant maintenant un produit réussi et bien établi, BMW a décidé qu'il était temps d'y passer un coup de peigne fin, adressant les plaintes de la
BMW a décidé qu'il était temps d'y passer un coup de peigne fin, adressant les plaintes de la première vague d'environ 500 000 acheteurs. (Photo : Justin Couture, Canadian Auto Press)
première vague d'environ 500 000 acheteurs. En plus de l'ajout d'une toute nouvelle version décapotable, une foule de changements mineurs à l'extérieur tout comme à l'intérieur ont été faits pour les MINI d'année-modèle 2005. Malgré la difficulté d'apercevoir ces altérations par le non enthousiaste de MINI, elles sont toutefois la preuve de l'engagement de la marque d'y faire une amélioration constante.

Ça prend un oeil attentif pour voir les différences visuelles entre la nouvelle MINI Cooper et le modèle de l'an dernier. Les deux ont la même « face MINI » dodue et joyeuse, mais à l'avant, le nouveau modèle dispose de phares et pare-chocs révisés. Les puissants phares au xénon de la Cooper ont une apparence de mitraillette Gatling avec, de chaque côté, des faisceaux miniatures entourant un faisceau plus large au centre. La lueur froide et bleuâtre des
Ils sont difficiles à apercevoir, le nouveau modèle dispose de phares et pare-chocs révisés. (Photo : Justin Couture, Canadian Auto Press)
unités centrales est accompagnée par des phares halogènes ordinaires à doubles faisceaux, qui remplissent la partie inférieure des montures surdimensionnées de la MINI. Les bandes de frottement rétro sur le pare-chocs avant ont été délaissées en faveur d'une valence inférieure plus propre avec des antibrouillards intégrés ainsi qu'une mince bande chromée qui s'étend le long de la prise d'air principale. Le pare-chocs arrière a aussi changé, avec des bandes de frottement repositionnées etun phare antibrouillard hexagonal monté bas. Un embout d'échappement chromé subtil dépasse du côté droit, sous la jupe en plastique de couleur mât. À part ces changements, l'esthétique de la MINI demeure le même, avec son caractère perpétuellement dodu et joli.

Par Justin Couture,

Pas de commentaire