Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 20

Sujet : La publicite... Qu'en pensez-vous?

  1. #1

    Par défaut La publicite... Qu'en pensez-vous?

    Je sais que certains ici travaillent de près ou de loin dans ce domaine, mais je suis tout de même curieux de savoir vos opinions sur la publicité de nos jours.

    Que ce soit à la télévision, à la radio, dans les journaux, sur Internet ou même sur le bord des routes, il y a beaucoup trop de publicité... Vous trouvez pas? Mais j'en ai une meilleure...

    Au "bookstore" de l'Université d'Ottawa, il y a une promotion... Quand j'ai été acheter mes livres ( 417$ ARGH! ), je me suis fait remettre un petit sac contenant un Mach3 ( le rasoir et une lame, sans la base ) de Gilette, une bouteille échantillon de Head & Shoulders, un nouveau savon Zest, et un dépliant de genre carte de crédit...

    Il appert que c'est beaucoup moins coûteux de faire ainsi que de confier le tout à une firme de publicité avec les acteurs et le temps d'antenne et tous les coûts reliés à la publicité télévisée. Néanmoins, certains pensent encore qu'il s'agit d'un cadeau

    Alors, entre les "cadeaux" et le harcèlement publicitaire, préférez-vous un style de pubilcité plutôt qu'un autre? Parce que dans mon cas, je dis phoque ( Oui... Un phoque... Comme dans le Grand Nord... Mais la prononciation est la même! ) la publicité, je n'ai pas d'autre mot...

  2. #2
    Maître Pro 123
    Inscrit
    Apr 2001
    Lieu
    Drummondville
    Messages
    4 631

    Par défaut

    Dans mon cas, j’ai toujours écouté les conseils de mon père qui me dit toujours : Quand un produit est bon, la publicité se fait toute seule.

    Je ne me laisse jamais non plus influencer par l’effet trompeur de la pub qui :

    1. Crée toujours un besoin que nous n’avons jamais rendu à l’évidence, en effet ils réussissent à t’influencer et te faire croire à ce nouveau besoin en te montrant que tu n’est qu’un bon à rien sans ce produit et que ta vie sera changée après son utilisation.

    2. T’incite à acheter tout de suite après son passage afin de nous empêcher de réfléchir lors de nos fructueuses périodes de réflexion sur ce sujet surtout durant la nuit. En effet, ils nous chantent toujours le fait que si l’on achète durant l’émission, nous pourront bénéficier d’une offre extraordinaire du genre 2 pour 1 ou bien l’obtention d’un machin d’une valeur de 325$ tout à fait gratuitement!

    3. Elle subtilise le coté moins intéressant pour le consommateur en mettant en évidence le bon côté. En effet, ils écrivent en gros caractères le prix du produit qui est supposé être extraordinairement bas et mettent en petit caractères tous les frais additionnels qui peuvent s’appliquer.

    4. Elle t’irrite avec des voix désagréables pour te rentrer dans le sub-consient les éléments les plus importants. Ex : Le clan Paneton pour déménager vous signaler le 937 0707. Avec une chanson, ils sont certains que le consommateur conservera en mémoire leur numéro de téléphone.

    Moi personnellement, je n’ai jamais acheter un produit par une info-pub. Même que quand je passe devant les kiosques au salon de l’auto, je ne fait que passer tout droit sans même regarder les publicitaires.

    Vous, avez-vous déjà acheté un produit venant d’une info-pub? Si oui lequel? et en êtes-vous satisfait? Si vous n’avez jamais acheté par une info-pub, je ne vous conseille pas de le faire!

    --------------------------------
    Je ne suis pas un borné.

    Je suis peut-être: têtu, agressif, chialeux, borné et fatiguant mais je ne suis surtout pas une vedette de films pornos.

    Le nostalgique Frange

  3. #3
    Membre 123
    Inscrit
    Jun 2001
    Lieu
    Mascouche (Québec) Canada
    Messages
    655

    Par défaut

    Ça serait probablement plus payant de me montrer le cul...

    Bravo Frange, t'as bien décrit ce que je pense de la pub en général! Comme graphiste, mais plus orienté vers la production d'édition imprimée, je suis malgré tout sensible à toute cette polution visuelle et, surtout, auditive. Il va sans dire que le «monsieur Rénove» de Info690 commence à me donner des boutons...

    Personnellement, je n'aime pas les publicité trop «figurative» aux visages souriants et aux poignées de main. Mais à la rigueur, ça passe. C'est juste que ça se démode vite et ça manque de subtilité. J'ai une sainte horreur des «étoiles» et «éclairs» qui font la joie de clients - excusez-la - cheap qui payent à regret, donc mal, pour voir du texte incliné et entourré de fluo à faire vomir. Les graphistes qui se prostituent à faire ces cochonnerie n'aident en rien au métier...

    T'es chanceux Chang, tu vas être propre-propre-propre! Ce genre de truc, comme les publisacrament doivent coûter une fortune au fournisseurs, mais au prix que les publicistes chargent pour le montage graphique, un dans l'autre, ils ne sont pas perdant! Et cela a beaucoup plus d'impact qu'une pub à la télé puisqu'on a le plaisir de l'essayer gratuitement...

    Les pubs sur le bord des autoroutes sont plus ennuyantes car elle dévierge le paysage. Quoique celles de OldMillwauki (S'tu de même que ça s'écrit? Je regardais plus au niveau des seins!) ne laisse pas leurs places...

    J'ai hâte à Noël pour voir les jumelles...

    [This message has been edited by Tactique (edited 30-08-2001).]

  4. #4

    Par défaut

    <BLOCKQUOTE><font size="1" face="Arial, Helvetica">quote:</font><HR>Initialement envoyé par Frange:
    1. Crée toujours un besoin que nous n’avons jamais rendu à l’évidence, en effet ils réussissent à t’influencer et te faire croire à ce nouveau besoin en te montrant que tu n’est qu’un bon à rien sans ce produit et que ta vie sera changée après son utilisation.

    2. T’incite à acheter tout de suite après son passage afin de nous empêcher de réfléchir...

    3. Elle subtilise le coté moins intéressant pour le consommateur en mettant en évidence le bon côté.

    4. Elle t’irrite avec des voix désagréables pour te rentrer dans le sub-consient les éléments les plus importants.
    <HR></BLOCKQUOTE>

    Si je me souviens bien, nous sommes encore dans un pays libre où chaque personne est maître de ses décisions. Si une personne est influencée par la publicité, c'est que les concepteurs ont fait leur travail. Si une personne décide de consommer après avoir été influencée, c'est son choix.

    Je me souviens d'un reportage à Dateline (NBC), les reporteurs blâmaient les compagnies de cartes de crédit pour l'endettement chez les jeunes. M/C et Visa donnaient des formulaires sur les campus dans les universités américaines. Les étudiants se sentaient victimes de ces corporations... ils ne se croyaient pas responsables des dettes contractées... leurs parents blâmaient aussi les compagnies (ils devaient payer la facture de leurs enfants).

    Hello ! Anybody home ? Allumez ! Toute personne est responsable de ses actes!

    La publicité est, pour moi, un moyen d'être informé de différents choix. Lorsque je déciderai qu'il est temps pour moi de consommer, je pourrai prendre une décision éclairée.

    J

  5. #5

    Par défaut

    J, je suis quand même de l'avis de Frange...

    Bon, tu es en mesure d'ignorer la publicité qui ne te plaît pas, et ceux qui ont répondu ici sont aussi de cet avis. Mais c'est vrai qu'un bon produit n'a pas besoin de beaucoup de publicité et même, en règle générale, ce sont ceux qui font le plus de pub qui ont les pires produits. On sait que GM a le quasi-monopole des pubs de voitures à la télévision et que les Toyota, Honda et autres en font presque pas. Toyota fait beaucoup de pub pour ses camions puisque certains ne savent pas encore que Toyota en fabriquent...

    Mais c'est vrai, sans la publicité, il serait difficile de connaître l'existence d'un produit, et je suis d'accord. Mais certaines compagnies ( surtout de téléphones cellulaires! ) font carrément du harcèlement et quand je vois quelqu'un de mon âge ou même plus jeune encore avec un cellulaire, je me dis que j'ai affaire à un poisson, et c'est ça que je désapprouve de la publicité: exploiter ceux qui ont une personnalité plus faible que la moyenne!

    Mais dans mon cas, le petit "cadeau", je m'excuse, mais c'est révoltant. Si on oublie le dépliant parlant d'une carte de crédit, le Head & Shoulders, je n'en ai pas besoin, je ne fais pas de pellicules, mais le Zest peut être utile, même si je préfère l'Ivory. En ce qui concerne le Mach3, eh bien merde alors. Il paraît que Gilette et les autres font un profit monstre avec la vente des lames, et non des rasoirs eux-mêmes. On donne un rasoir avec sa lame. La personne va s'en servir et va finir par aller acheter d'autres lames, c'est presque automatique! Dans le cas de Gilette et du petit sac, ils viennent d'attraper un autre client ( un autre qui va payer plus cher pour des lames de Mach3, je veux dire... ) presque instantanément, à moins que la personne aie déjà un Mach3 ou utilise un rasoir électrique.

    Oh, les filles avaient, dans leur sac, du Pantene, le même Zest, un Vénus et l'affaire de la carte de crédit...


  6. #6

    Par défaut

    Je vous donne un autre exemple :

    En me fiant aux personnes de mon entourage je suis un extra-terrestre : Pas de pagette ou de cellulaire. Vous allez en convenir, Bell, Fido, etc... font des efforts publicitaires énormes pour que toutes les personnes en ait un/une. Je n'en ai pas besoin ! Je n'en veux pas ! Je n'aime pas me faire déranger ! Si ils veulent me parler, ils ont seulement qu'a laisser un message sur le répondeur ! Si j'ai un appel à faire, je prends un 25 cents. D'après moi 25 % en ont vraiment, vraiment besoin pour leur travail, mais 75 % pourraient s'en passer et économiser 20 $ et + par mois.

    J

  7. #7

    Par défaut

    Avec les cellulaires, généralement les intentions initiales sont louables, c'est après que ça ce gâte. Et ça les agences de publicité le savent.

    Quand on s'est acheté un cellulaire l'hiver dernier, c'était parce que je faisais beaucoup de route sur de longs traget. Comme je ne suis pas du genre à retarder un départ à cause d'une tempête, ma blonde a pensé que ce serait plus rassurant que l'on ait un cellulaire (à la carte bien sûr, pour pas être obligé de payer à chaque mois appels ou pas) qui pourrait servir en cas d'urgence. Sauf que ça finit toujours par un Driiing...allo chéri, t'es où? T'arrives à quelle heure? Veux-tu m'apporter quelque chose à grignoter en revenant?

    Et voilà les minutes qui s'égrennent. Tant pis pour les urgences.

    Et je crois que c'est comme ça pour tout le monde.

  8. #8
    Maître 123
    Inscrit
    Apr 2001
    Lieu
    Montréal
    Messages
    1 056

    Par défaut

    <BLOCKQUOTE><font size="1" face="Arial, Helvetica">quote:</font><HR>Initialement envoyé par J:
    Si je me souviens bien, nous sommes encore dans un pays libre où chaque personne est maître de ses décisions.<HR></BLOCKQUOTE>

    Justement, le problème est qu'on n'est pas si libre que ça. D'accord, la publicité est peut-être nécessaire, mais j'en ai contre celle que l'on doit subir.

    Prenez les foutus publisacs. J'veux rien savoir, moi! Ai-je le pouvoir d'en stopper l'encombrement de ma boîte à lettres? Oh que non! Pourtant, ça prend le chemin direct du bac de recyclage. Aux deux-trois semaines je dois descendre mon bac plein à ras bord dans la rue, du 2e étage, un effort bien léger mais que je conteste! Je l'ai pas demandée, cette manne de dépliants, pamphlets, annonces et autres merdes de papier! Que dire du gaspillage! Combien d'arbres sacrifiés à la publicité?

    Un autre exemple: la sollicitation téléphonique. Pour la Gazette, le Journal de Montréal, Mastercard, alouette, même les organismes de bienfaisance. J'ai eu le malheur de répondre favorablement à un, puis deux, puis trois. C'est qu'une fois qu'ils ont pris un poisson, ils se refilent tous votre numéro! Ensuite le téléphone sonne 5 à 10 fois par semaine, et malgré mes refus systématiques, hargneux et expéditifs, ils continuent d'appeler (faut-il être masochiste pour être télémarketteur!). Le dernier don que j'ai fait était par internet! Parce que j'achète ou je donne à mon rythme, pas sous la pression.


  9. #9

    Par défaut

    C'est vrai ça...

    C'est ce que je veux dire par harcèlement. Certains masochistes ont pris un Espion "Le mobile sponsorisé" et un de mes chums en AVAIT un, mais il a fini par envoyer un des solliciteurs aux toilettes de manière assez directe, c'est-à-dire en l'ordonnant d'aller évacuer... Et le téléphone, de même que l'abonnement a pris le chemin de la poubelle ( ou de la toilette, c'est selon ). Il n'y avait pas de meilleur laxatif, d'après ce qu'il dit.

    Aussi, une autre forme de publicité qui m'écoeure au plus haut point est la publicité forcée sur Internet. Allez sur Car&Driver... Hier, il m'est apparu à l'écran en mode flash par-dessus le texte, sans moyen de le faire disparaître, une publicité de Nissan. Quand c'est un "pop-up", je le ferme illico, comme c'était le cas au début de l'été avec la publicité de la Malibu ici.

    Les gens vont finir par se tanner, il n'y a pas de doute. Comme dans le cas de la famille Beaucage à Sherbrooke. Plus ça va, plus ses ventes diminuent. Il y a présentement une publicité qui annonce une Venture et une Malibu au prix régulier d'une Cavalier! S'il fait ça, c'est pour se débarasser de ce qu'il n'est pas capable de vendre! Je ne veux pas dire qu'il faut faire un boycott complet d'un produit dont la publicité nous énerve, si ça fait notre affaire, pourquoi agir ainsi, mais il me semble que la remarque de Frange est justifiée: un bon produit n'a pas besoin de publicité, elle se fait toute seule.

    Et en ce qui concerne les infopubs... Je ne prends pas la peine de les regarder. De toute façon, pour ce que j'ai vu, ces produits-là sont plus qu'inutiles...

  10. #10
    Membre 123
    Inscrit
    Jun 2001
    Lieu
    Mascouche (Québec) Canada
    Messages
    655

    Par défaut

    Ah oui...

    J'oubliais. La publicité la plus chiante qu'il soit, à mon humble avis, est celle par télécopieur. Mes parents, qui ont eu le malheur de garder mon ancien numéro de télécopieur se font littéralement bombardé de publicité la nuit, et maintenant le jour. S'il ne veulent pas perdre toute l'encre en l'espace d'une semaine, ils doivent débrancher la machine. Et même si celle-ci s'enclanche sur un double «dring», ça n'empêche pas le téléphone de sonner ses deux coups jusqu'à une dizaine de fois par nuit! Et pauvre moi, depuis cette année, mon nom doit figurer sur les nouvelles listes d'entreprises au palais de justice puisque je commence à me faire réveiller à trois heure du matin par des vendeurs de piscines! Ce n'est pas un problème pour moi qui dort dur (et je me réveille dur, mais ça c'est une autre histoire), mais mon p'tit gars a encore le sommeil léger...

    Et bien sûr, Chang, tu le sais déjà, ma blonde a beau mesurer moins de 5', elle a du caractère. Au point où j'ai caché mon super beau bâton de baseball en alluminium anti-voleurs Wilson #5 couleur Chrysler améthiste '98, juste au cas où il lui prendrait le goût de fracasser mes Vista en pleine nuit...

    Un «dring»? Je me lève, je me pète les orteilles et décroche le téléphone en m'appuyant sur les pitons pour reprendre mon équilibre, et je baragouine quelque chose ressemblant à du français dans, je l'espère, le bon bout du récepteur. C'est peut-être important. D'un coup que ça serait Claudia Schiffer! Sait-on jamais...

    Deux «dring»? J'essaie de rester endormi, mais je garde mon cerveau en éveil au cas où ma blonde se dirigerait vers la source du problème avec la masse de 16lbs...

    [This message has been edited by Tactique (edited 01-09-2001).]

Liens sociaux

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •