Lorsqu'on doit faire un choix

Honda Insight LX 2012 : essai routier

Par Mathieu St-Pierre
Honda Insight LX 2012 : essai routier

Évaluation en bref: 77%

Esthétique

Étoiles

Accessoires

Étoiles

Espace et accès

Étoiles

Confort

Étoiles

Performance

Étoiles

Dynamique de conduite

Étoiles

Sécurité

Étoiles

Appréciation générale

Étoiles
J’oublie souvent qu’une voiture est avant tout un mode de déplacement. Elle est destinée à transporter les gens du point A au point B, le plus efficacement possible. Le confort, la performance, le style et toute autre caractéristique orientée vers le plaisir ne sont pas des éléments essentiels à ce qui peut être considéré comme un simple moyen de transport. La Honda Insight 2012 répond à ce besoin de base, et ça me convient.

Honda Insight LX 2012

Un peu de chialage, une fois de plus...
Tout est fait de travers. Permettez-moi de tempêter (encore) un peu contre Honda. La Insight est un autre bel exemple de la vision novatrice de Honda, qui est un peu trop avant-gardiste. À 21 990 $, ce véhicule permet de réaliser d’importantes économies d’essence, en plus de bénéficier d’un vaste espace intérieur et de nombreuses commodités. Le problème? Personne ne sera mis au courant. 

Ni belle, ni laide, la Insight représente et répond aux nécessités de nombreux consommateurs, dont ceux qui ont besoin d’une voiture, mais qui n’en veulent pas. La Insight est parfaite pour ce type de clientèle.

Honda, mettez vos culottes et faites la promotion d’autres produits que la Civic et le CR-V.

Honda Insight LX 2012 vue 3/4 avant
À 21 990 $, ce véhicule permet de réaliser d’importantes économies d’essence, en plus de bénéficier d’un vaste espace intérieur et de nombreuses commodités. (Photo: Sébastien D'Amour)

Aérodynamique et fière de l’être
La silhouette de la Honda Insight 2012 a sa raison d’être : elle offre un coefficient d’aérodynamisme de 0,28, ce qui en fait une voiture très racée. Esthétiquement parlant, le style de la voiture est très moderne et assez fonctionnel. Le tout est cependant gâché par les enjoliveurs de 15 pouces, qui constituent une grave erreur de style en 2012.

Du reste, le design évoque celui de plusieurs voitures actuelles et populaires, telles que la Toyota Prius et (si vous plissez les yeux au point de ne presque plus voir) la Shooting Brake de Mercedes-Benz.

L’aspect fonctionnel de la Honda Insight 2012 réside dans son habitable très spacieux. Quatre passagers (un cinquième serait serré au niveau des épaules) bénéficient d’amplement d’espace pour les jambes, les épaules et la tête, plus que dans la plupart des autres modèles intermédiaires. Le coffre est également vaste, avec son large hayon et son haut plafond qui facilitent le chargement et offrent beaucoup de volume.

Honda Insight LX 2012 tableau de bord
L’aspect fonctionnel de la Honda Insight 2012 réside dans son habitable très spacieux. (Photo: Sébastien D'Amour)

Quel carburant?
La Honda Insight 2012 est propulsée, au mieux, par un moteur 1,3 litre à 4 cylindres avec assistance motorisée intégrée (IMA). J’ai ressenti le besoin d’ajouter « au mieux », car les 98 chevaux et le couple de 123 lb-pi sont à peine suffisants pour faire avancer cette voiture. Encore une fois, j’oublie que j’ai entre les mains un simple outil...

De nos jours, je tombe rarement sur des voitures qui consomment la quantité d’essence affichée dans l’ÉnerGuide, publié par Ressources naturelles Canada. La Honda Insight offre une solide performance, avec une consommation de seulement 5,0 litres/100 km, soit à peine quelques gouttes de plus que les performances annoncées (4,7 litres en ville et 4,4 litres sur l’autoroute). Cette légère différence est directement reliée à la conduite du chauffeur, car le système IMA ne permet pas la conduite uniquement en mode électrique.

Honda Insight LX 2012 moteur
La Honda Insight 2012 est propulsée, au mieux, par un moteur 1,3 litre à 4 cylindres avec assistance motorisée intégrée (IMA). (Photo: Sébastien D'Amour)

À quel prix?
Les diverses technologies de la Honda Insight 2012 lui permettent d’être efficace et de limiter sa consommation d’or noir. Malheureusement, ces mêmes éléments ruinent en partie l’expérience de conduite. Au moment de la mise en mouvement, le groupe motopropulseur donne des coups et peut être assez déplaisant lorsque le lent système marche-arrêt se réveille.

La transmission à variation continue (CVT) semble avoir une génération de retard en raison de sa négligence et de son manque de raffinement. En mode ECO, et en adaptant sa conduite en mode ECO, c’est plus que tolérable. Le conducteur doit donc être dans le bon état d’esprit pour que la transmission fonctionne adéquatement.

L’autre coût
En 2012, Honda Canada a décidé de retirer la version EX de sa flotte. La seule raison qui selon moi explique cette décision est la faiblesse des ventes, qui financièrement parlant ne sont pas assez rentables pour justifier l’existence de deux versions.

Étrangement, entre janvier 2011 et mai 2012, les ventes de la version EX 2010 ont dépassé celles de 2010 et 2012 (pas de modèles en 2011 au Canada) d’environ 40 % (LX: 121 vs EX: 171).

Bien que la version LX discontinuée n’ait jamais été un gros vendeur, elle est maintenant la seule offerte. On dirait que Honda s’est elle-même coupé l’herbe sous le pied. Le fabricant s’assure ainsi de vendre moins de véhicules. Il s’agit peut-être de leur stratégie pour le Canada. De plus, l’existence de la Civic hybride crée une redondance qui n’aide en rien la Insight.

Honda Insight LX 2012 vue 3/4 arrière
Bien que la version LX discontinuée n’ait jamais été un gros vendeur, elle est maintenant la seule offerte. (Photo: Sébastien D'Amour)

Et la Insight, dans tout ça?
La Insight est une bonne voiture – bonne dans le sens de pas mauvaise – qui transportera « confortablement » quatre passagers ainsi que quelques bagages à bon port.

Se balader est agréable, car la suspension, bien que simple, est souple et indulgente. L’économie de carburant est quant à elle impressionnante. En somme, il faut être dans le bon état d’esprit pour apprécier ce véhicule à sa juste valeur.

Pas de commentaire