Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Fonction Autopilot de la Tesla Model S : un premier décès aux États-Unis

Fonction Autopilot de la Tesla Model S : un premier décès aux États-Unis

Par ,

Tesla a annoncé il y a quelques jours que la NHTSA enquêtait sur le décès d’un propriétaire de Model S, qui a perdu la vie le 7 mai dernier au volant de son véhicule. Une collision entre le véhicule et un camion semi-remorque est survenue alors que la fonction d’autopilotage de la Model S était enclenchée. Il s’agit du premier décès à survenir alors que ce système de conduite semi-autonome était en fonction. Le constructeur a par la suite contacté les autorités comme la loi l’exige en cas d’accident pouvant être causé par un dysfonctionnement du véhicule.

« Il est important d'insister sur le fait que la décision de la NHTSA est simplement un examen préliminaire pour déterminer si le système a bien fonctionné conformément aux attentes », selon un porte-parole de Tesla.

« Ce que nous savons, c'est que le véhicule était sur une autoroute à double sens avec Autopilot activé quand un poids lourd s'est placé perpendiculairement à la Model S. Ni Autopilot, ni le conducteur n'ont détecté la manœuvre du poids lourd (...) donc les freins n'ont pas été enclenchés ».

Selon l’Associated Press, qui cite le chauffeur du poids lourd, le conducteur de la Tesla Model S était en train de regarder un film sur DVD lorsque l’accident s’est produit, mais aucune confirmation n'a été donnée à ce sujet.

Tesla avait maintes fois avisé que son système d’autopilotage n’est qu’une aide à la conduite et que les conducteurs se doivent de garder les mains sur le volant en tout temps pour garder le contrôle du véhicule.