Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Coussin gonflable

Coussin gonflable

La sécurité à quel prix? Par ,

Coussin gonflable
La sécurité à quel prix?

L'arrivé du coussin gonflable dans les voitures a suscité beaucoup d'interrogations parmi les différentes associations de consommateurs et d'automobilistes. Bien des gens étaient en faveur de cette nouvelle technologie et beaucoup d'intervenants étaient contre. Maintenant, la norme est établie et toutes les voitures vendues sur le marché sont équipées de ce système qui accompagne la ceinture de sécurité.

Depuis l'installation de ces coussins à l'intérieur du volant et dans la planche de bord du côté passager, les manufacturiers ont continué leur progression en matière de sécurité passive avec l'élaboration des coussins gonflables placés dans les sièges avants et au haut des portières, ces derniers se déployant comme des rideaux. Le fonctionnement de ces ballons est très simple. Un générateur de gaz comprimé est déclenché lors d'un impact frontal, provoquant le déploiement du ballon en une fraction de seconde avec une légère émanation de fumée qui peut être un irritant pour les yeux mais qui pourrait vous sauver la vie.

En cas d'impact, les dommages infligés au véhicule sont souvent de moindre importance et le remplacement des coussins gonflables devient nécessaire. De là, l'intervention des recycleurs qui vendent des coussins gonflables de remplacement différents de ceux offerts par le manufacturier.

Une entreprise québécoise du nom de Demers exploitait une entreprise de fabrication de ces fameux ballons. Le hic dans tout cela c'est qu'ils utilisaient une poudre à canon comme déclencheur, ce qui a provoqué des brûlures plus ou moins graves chez des automobilistes victimes de collisions.

Une autre société portant le nom de National fabriquait ce genre de ballon explosif - presque dans le vrai sens du mot. La Société d'assurance rance automobile du Québec (SAAQ) a enquêté sur cette situation et a décidé de mettre fin aux activités de ces deux manufacturiers. La SAAQ a bien tenté de récupérer tous les ballons fautifs en circulation mais il reste encore beaucoup de voitures équipées de ces bombes sur nos routes.

Pourquoi ce marché était-il si lucratif? La raison est simple. Le coût de remplacement de ces sacs gonflables est astronomique. Un exemple : le ballon du côté droit d'une Chevrolet Cavalier peut coûter jusqu'à 1350$ sans oublier qu'il vous faudra débourser jusqu'à 1000$ de plus pour le déclencheur qui doit aussi être remplacé dans certains cas.