Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un 26e décès a été causé par un coussin gonflable Takata

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Honda a confirmé samedi qu’un 17e décès était survenu aux États-Unis en lien avec un coussin gonflable Takata défectueux. Il s’agit du 26e à travers le monde. La victime était au volant d’une Honda Civic 2002 qui a été impliquée dans un accident le 20 août dernier à Mesa, en Arizona.

Le constructeur japonais en est venu à cette conclusion après une inspection conjointe des faits effectuée avec la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l’équivalent de Transports Canada.

Le défaut des coussins est qu’ils peuvent exploser sans avertissement. Lorsque cela se produit, ils projettent des fragments métalliques au visage des occupants, ce qui a pour effet d’entraîner des blessures et, dans certains cas, causer la mort. Le problème des coussins Takata a provoqué le plus grand rappel de véhicules automobiles de l’histoire et il est lié à 26 décès dans le monde, comme cité en introduction. Près de 300 personnes ont aussi été blessées sérieusement.

Honda a déclaré que la Civic 2002 impliquée dans l’incident mortel faisait l’objet d’un rappel depuis décembre 2011 pour le remplacement du coussin gonflable du conducteur, tandis que l’unité du passager avant a fait l’objet d’une campagne en 2014.

Honda a envoyé plus de 15 avis de rappel par courrier sur une période de huit ans aux propriétaires enregistrés du véhicule avant l’accident et a fait d’autres tentatives pour contacter ces derniers. Le conducteur décédé n’était pas le propriétaire enregistré du véhicule et Honda a déclaré qu’elle n’était pas certaine que celui-ci était au courant des rappels qui n’avaient pas été réparés.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Avant le triste incident du 20 août dernier, le dernier incident mortel confirmé aux États-Unis et impliquant un coussin Takata était survenu en juin 2018 alors que le conducteur d’une Honda Civic 2002 avait trouvé la mort à Buckeye, Arizona.

Au total, les rappels de Takata ont jusqu’ici concerné quelque 100 millions de coussins répartis parmi 19 grands constructeurs dans le monde.

Selon la NHTSA, la cause des explosions de coussins est la dégradation du propergol après une exposition prolongée à de fortes fluctuations de température et d’humidité.

En août, Honda a accepté de payer 85 millions de dollars pour régler une enquête menée par la plupart des États américains sur son utilisation de coussins Takata défectueux.