Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Aldo Costa écarte tout retour chez Ferrari

F1: Aldo Costa écarte tout retour chez Ferrari

Par ,

D'après GMM

Aldo Costa se dit « désolé » de voir son ancienne équipe Ferrari souffrir ainsi en Formule 1.

Écarté par Ferrari en 2011, Aldo Costa s'était joint à l'équipe Mercedes AMG, qui domine la Formule 1 cette saison.

« Y retourner ? En fait, je suis bien là où je suis. Est-ce que l'on a besoin de parler de Ferrari ? », commente le directeur technique de Mercedes, en vacances dans son Italie natale, au blogueur Leo Turrini dans Quotidiano.

« Alors, écris que je suis désolé. Honnêtement. Je suis un Émilien (de la région Émilie-Romagne) et j'ai travaillé pour cette société qui est un mythe. Et ça ne me fait pas plaisir de les voir au niveau où ils sont actuellement en Formule 1, même s'ils m'ont remercié d'une façon que je ne qualifierais pas d'élégante.

« Cela dit, je ne pense pas que les problèmes de Mercedes en 2015 viendront des Rouges. Nous sommes inquiets avec Red Bull, qui a prouvé qu'ils ont une capacité de réaction extraordinairement rapide ».

F1 Aldo Costa Ferrari Luca Marmorini
Aldo Costa et Luca Marmorini, tous deux écartés par Ferrari. (Photo: WRi2)

Interrogé sur ce qu'il pense être les principaux problèmes de Ferrari, Aldo Costa répond : « Ce n'est pas l'absolu et ce n'est que mon avis, mais de très graves erreurs ont été faites dans la vision stratégique.

« Par exemple, en 2008, nous pensions dans l'équipe qu'il était essentiel d'avoir une nouvelle soufflerie pour rester compétitif et on nous a dit que ce n'était pas nécessaire. Chez Ferrari, toutes les décisions stratégiques ont toujours été prises par (Luca di) Montezemolo. Pour être clair, il les a prises lorsque Ferrari triomphait et quand Ferrari a cessé de triompher », de déclarer Aldo Costa.

Au moment de son éviction, il se disait que c'était une demande de Fernando Alonso, le pilote numéro 1 chez Ferrari.

« Je ne crois pas qu'Alonso ait fait ça. Dans la voiture, je le considère comme un grand. En dehors de la voiture, je n'ai jamais réussi à le comprendre. C'est un personnage énigmatique, impénétrable. Je ne crois pas que nous le verrons chez Mercedes. Et je ne vois pas pourquoi Hamilton quitterait une équipe comme la nôtre », de poursuivre Costa.

De toute évidence, la façon dont Ferrari l'a remercié reste très vive pour l'ingénieur. Interrogé sur Nikolas Tombazis, Aldo Costa rappelle cette rumeur que sa présence était devenue étouffante à la créativité du concepteur grec.

« Depuis que je suis parti, son imagination a dû être libérée, avec des résultats que tout le monde peut voir, non ? », grince Aldo Costa.

« Concernant Stefano Domenicali ? Aucun ressentiment. Nous nous envoyons des messages parfois. Ferrari fait partie de son passé, tout comme moi, et celui de (Luca) Marmorini et de beaucoup d'autres ».

F1 Mercedes 1-2 finish Bahrain Aldo Costa
Aldo Costa fête un doublé Mercedes sur le podium de Bahreïn. (Photo: WRi2)

Tandis que sa carrière chez Mercedes vit une période de succès, dans ce monde compétitif de la Formule 1, Aldo Costa n'a aucun ressentiment.

« Professionnellement, c'est une période heureuse, et je mentirais si je disais que je ne ressens pas de satisfaction.

« Chez Mercedes, il y a douze ingénieurs dans l'équipe, douze Italiens. Je les ai recrutés moi-même. Certains de Ferrari, d'autres directement de l'université. Nous sommes une petite colonie tricolore dans une multinationale.

« Je travaille actuellement déjà sur le projet 2015, comme tous ceux qui font le même travail. Je ne me déplacerai plus sur les courses cette saison, sauf peut-être la Belgique et Monza, mes priorités sont ailleurs », de conclure Aldo Costa.