Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Lewis Hamilton n'a 'aucune intention' de quitter Mercedes AMG

F1: Lewis Hamilton n'a 'aucune intention' de quitter Mercedes AMG

Par ,

D’après GMM

Mercredi le 8 octobre, l’écurie de Formule 1 McLaren a nié la folle rumeur qui suggère que Lewis Hamilton va retourner à Woking en 2015.

L’écurie britannique a précisé que cette rumeur « n’avait aucun fondement ».

Toutefois, plusieurs rumeurs circulent suite à l’annonce du départ de Sebastian Vettel de Red Bull Racing pour aller remplacer, selon toutes vraisemblances, Fernando Alonso chez Ferrari. Toutefois, rien n’a encore été confirmé.

Alonso est impliqué dans des pourparlers avec McLaren, ainsi que Lewis Hamilton.

Interrogé par Sky au Japon à propos de négociations avec Alonso, Ron Dennis a donné une réponse fascinante : « Il n’y a pas d’obstacle au retour de Lewis Hamilton. Il n’y a pas d’obstacle au retour de Fernando Alonso. Et rien ne s’oppose à ce que Kevin [Magnussen] et Jenson [Button] restent ».

F1 Mercedes W05 Lewis Hamilton
Lewis Hamilton, Mercedes W05. (Photo: WRi2)

Cette rumeur du transfert de Hamilton de Mercedes AMG à McLaren survient au moment où le magazine allemand Sport Bild est allé sous presse avec une interview avec le Britannique.

« Je suis heureux ici. Pour moi, c’est comme ma famille », de dire Hamilton.

« L’équipe et moi avons la sensation et le désir de vouloir continuer à travailler ensemble », a-t-il ajouté.

Hamilton est toujours sous contrat avec Mercedes AMG pour 2015, et des dirigeants de l’équipe ont confirmé que des pourparlers étaient déjà entamés pour un nouveau contrat.

Hamilton a confirmé qu’il n’avait « aucune intention » de quitter Mercedes.

« Je n’y ai jamais songé. Mercedes est l’une des marques les plus cool et les plus traditionnelles au monde », a-t-il dit.

Niki Lauda, un des dirigeants de Mercedes AMG, croit que c’est plutôt un autre ancien pilote McLaren qui va effectuer un retour à Woking…

« L’entente [entre Fernando Alonso et McLaren] a été signée jeudi passé », de confier Lauda mercredi au journal espagnol El Mundo Deportivo.