Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Vitaly Petrov veut « voir le drapeau russe en haut du podium »

F1: Vitaly Petrov veut « voir le drapeau russe en haut du podium »

Par ,

D'après Lotus Renault GP

Lors d'une visite à l'usine d'Enstone cette semaine afin de finaliser son siège et de voir l'avancement de la R31, Vitaly Petrov a pris le temps de répondre à quelques questions envoyées sur Twitter et Facebook par ses fans. Il répond à certaines d'entre-elles.

Lorsque vous étiez enfant, pourquoi avoir décidé de devenir pilote de course ?
Le sport automobile n'était pas très populaire en Russie et en fait je ne pensais pas que ça me serait possible. Mais je savais que j'aimais conduire. Quand j'étais encore enfant, mon père m'emmenait dans des endroits fermés et me laissait conduire sa voiture, j'ai toujours adoré ça !

Quel effet cela vous fait d'être le premier pilote russe en F1 portant tous les espoirs de votre pays sur vos épaules ?
Je suis fier de mon pays et je veux simplement voir le drapeau russe flotter en haut du podium.

Quels ont été vos trois circuits préférés en 2010 et pourquoi ?
Ils sont tous différents et plaisants à piloter, je n'ai donc pas de circuit favori.

Avec quel pilote vous entendez-vous le mieux ?
J'ai de bonnes relations avec tous les pilotes et j'essaie de discuter avec chacun d'entre-eux à chaque course. Mais j'ai toujours beaucoup discuté avec Kamui Kobayashi.

Photo Lotus Renault GP

Qu'avez-vous hâte de découvrir en 2011 ?
Je suis excité avec toutes les nouveautés, tout particulièrement l'utilisation du KERS et de l'aileron arrière ajustable, qui sera nouveau pour tout le monde. Dans l'immédiat notre voiture semble bonne et ce sera plus facile cette saison pour moi car je connais mieux l'équipe et les circuits. J'ai hâte que la saison démarre !

Quelle météo préférez-vous lorsque vous pilotez ? La pluie ou le soleil ?
Cela dépend de mon humeur du jour, mais honnêtement cela ne me dérange pas. J'aime lorsque c'est différent, donc quelquefois sur le mouillé et quelquefois sur le sec.

Quelle a été votre meilleure course l'an dernier et pourquoi ?
Je pense que c'est Budapest, car j'ai pu tirer le maximum de la voiture durant tout le weekend. J'ai terminé cinquième et ce fut mon meilleur classement de toute la saison.

Qu'avez-vous appris de plus important en 2010 ?
Qu'il faut toujours rester concentré et faire le moins d'erreurs possibles.