Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

FE: Nick Heidfeld défend la Formule E qui ne plaît pas à Sebastian Vettel

FE: Nick Heidfeld défend la Formule E qui ne plaît pas à Sebastian Vettel

Par ,

D'après GMM

Suite à certaines critiques du paddock de la Formule 1, Nick Heidfeld prend la défense de la nouvelle Formule E.

Le quadruple champion du monde en titre avait récemment rejeté la nouvelle catégorie de monoplaces toutes électriques, qui a vécu sa première course dans les rues de Pékin samedi dernier.

« Je ne suis pas fan de ça (Formule E) et en tant que spectateur, ça ne m'intéresse pas », de dire Sebastian Vettel.

Ancien pilote de Formule 1 avec 185 grands prix et 13 podiums, Nick Heidfeld pilote pour l'écurie Venturi en Formule E, équipe cofondée par l'acteur Leonardo DiCaprio. Animateur de cette première course, le pilote allemand s'est malheureusement accroché dans le dernier virage du dernier tour avec Nicolas Prost, le fils d'Alain, les obligeant à l'abandon tous les deux.

« J'aime Sebastian et je ne sais pas dans quel contexte il a dit ça », de commenter Nick Heidfeld dans la publication Spox.

« Je pense que la Formule E ne peut pas rivaliser contre la Formule 1 et en réalité ne le veut pas. Le concept est tout à fait différent. La catégorie se justifie avec le développement de la mobilité électrique et l'intérêt que les fabricants portent en elle. Nous verrons bien si elle réussit.

« Même la Formule 1 est actuellement aux prises avec des articles négatifs, mais c'est le summum du sport automobile et ça le restera encore longtemps. Cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas y avoir d'autres séries également », d'ajouter le pilote allemand.

Venturi Formula E Nick Heidfeld
Nick Heidfeld, Venturi. (Photo: Venturi Formula-E Team)

Il est clair que la Formule E ne pourra jamais menacer la Formule 1 en terme de vitesse.

La publication allemande indique que les chronos de la Formule E se comparent davantage « avec la Formule 3 » qu'avec la Formule 1.

Nick Heidfeld en convient et explique : « Les performances sont modestes par rapport à la Formule 1. Nous avons environ 300 chevaux en qualifications et les voitures pèsent 900 kilos. Les pneus Michelin sont sculptés, ce qui est plus lent, mais nous pouvons les utiliser sur le mouillé comme sur le sec. Au final, ce sont toujours des monoplaces, qui restent difficiles à piloter à la limite ».

« La raison qui m'a fait choisir de courir, ce sont les concurrents. Sur le plan de la qualité des pilotes, nous n'avons pas à nous cacher par rapport à la Formule 1 », souligne l'Allemand.

La tendance est aux pilotes payants en Formule 1 avec les budgets énormes, sans précédent, qui sont annoncés, et Nick Heidfeld le regrette.

« La différence est évidente, par rapport aux années précédentes. Il est maintenant difficile d'arriver en Formule 1 avec le talent seulement. Je ne veux pas critiquer les équipes. Il est clair qu'elles préféreraient signer des pilotes sur ce qu'ils savent faire sur la piste, mais elles devraient les payer. La Formule 1 est devenue trop chère pour la plupart des équipes, et c'est dommage. Mais ainsi sont les choses ».

FIA Formula E China start
Départ de la course en Chine. (Photo: FIA Formula E)

Interrogé sur les âges des pilotes Red Bull Daniil Kvyat et Max Verstappen, et du pilote de réserve Mercedes, Pascal Wehrlein, Nick Heidfeld remarque : « Fondamentalement, la maturité et l'expérience viennent avec l'âge ».

« Nous avons vu que ça a marché avec Kimi (Räikkönen en 2001), mais il était plus âgé que Max (Verstappen). Dans l'absolu, il serait bien mieux et plus sûr qu'il y ait un âge minimum pour la Formule 1. Il est possible qu'il existe des pilotes d'exception comme Kimi ou Max peut-être, mais c'est très difficile de le savoir à l'avance », de dire Nick Heidfeld.