Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

À la St-Jean-Baptiste, Ford met en garde contre le lendemain de veille

À la St-Jean-Baptiste, Ford met en garde contre le lendemain de veille

Il peut être aussi dangereux que l’alcool au volant Par ,

Après avoir développé une combinaison spéciale qui permet de simuler un état d’ébriété, Ford a fait de même pour sensibiliser les gens aux dangers de conduire avec les symptômes du lendemain de veille. Car même si le taux d’alcoolémie retombe dans les limites acceptables, le contrecoup de l’alcool et de la fatigue peut nuire autant aux automobilistes.

Une démonstration a eu lieu cette semaine en présence de Christine Hollander, directrice des communications chez Ford du Canada, et de l’organisme éduc’alcool.

Pesant plus de 17 kilos et composée d’une veste, de poids aux cheville, d’un casque, d’écouteurs et de lunettes, cette combinaison a permis aux participants de faire l’expérience du lendemain de veille sans consommer d’alcool : maux de tête, manque de sommeil, sensibilité à la lumière, temps de réaction plus lent, troubles de concentration, etc.

 « Les accidents de la route sont souvent évitables, c’est pourquoi chaque accident est un accident de trop. [Bientôt], c’est la Fête nationale du Québec et l’alcool fait partie de la fête depuis toujours, raison de plus pour sensibiliser les gens comme le fait Ford et pour rappeler des choses importantes comme le phénomène méconnu de la gueule de bois, a déclaré Hubert Sacy, directeur général d’éduc’alcool. En effet, même après avoir dormi, même avec un taux d’alcool dans le sang revenu à zéro, il se pourrait qu’on ne soit pas en pleine possession de ses moyens pour conduire. Il faut se rappeler que la modération à bien meilleur goût. »