Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'Agence tous risques

L'Agence tous risques

Par ,

« Si vous avez un problème, si personne ne peut vous aider et si vous pouvez les trouver, peut-être pouvez-vous engager... l’Agence tous risques. »

The A-Team
Photo: Universal Television

Quelle approche extraordinaire pour une série télévisée! Mais disons-le tout de suite, cette série des années 80, intitulée « The A-Team » en anglais, était différente des autres : c’était le rendez-vous à ne pas manquer de tous les amateurs d’armes à feu, d’explosions, de poursuites automobile et de rebondissements à n’en plus finir!

Bien entendu, tout le succès de l’émission reposait sur ses personnages : le lieutenant-colonel « Hannibal » Smith, le lieutenant Templeton « Futé » Peck, le capitaine H.M. « Looping » Murdock et, surtout, le sergent-chef B.A. « Barracuda » Baracus, interprété par nul autre que Mr. T lui-même.

J’aimais le sourire effronté d’Hannibal, le cigare en coin. Comment disait-il déjà ? « J’adore quand un plan se déroule sans emm... ! »

Futé m’épatait par ses bouffonneries de petit escroc, et Murdock avait le don de nous faire se tordre de rire. Mais le personnage que je préférais entre tous était Mr. T, parce qu’il était un génie de la mécanique. À partir d’une vieille carcasse d’autobus scolaire et armé d’une soudeuse et de quelques boulons et écrous, il parvenait à fabriquer un véhicule d’assaut blindé crachant le feu.

J’aimais aussi sa fourgonnette, malgré son aileron de toit plutôt inutile. Mais n’était-elle pas la seule fourgonnette commerciale à être utilisée dans une série télévisée pour des cascades complètement folles?

La GMC G15 Vandura, avec ses légendaires bandes décoratives rouges et ses jantes de roues style turbine, a connu un succès instantané. Je soupçonne même que la majeure partie des recettes générées par les produits dérivés de la série télévisée provenait de la vente de jouets accompagnés de la fourgonnette de l’Agence tous risques – on en voyait partout.

Impossible de passer sous silence l’illustre Chevrolet Corvette 84 de Futé. Avouons-le : peu importe que nous l’aimions ou la détestions, aucune autre voiture n’aurait convenu à quelqu’un comme Futé. C’était, après tout, la super voiture américaine de l’époque, et elle allait comme un gant au personnage!

Mais il y avait quelque chose d’étrange à propos de cette voiture. Elle n’appartenait pas à la maison de production, qui la louait chaque fois qu’elle en avait besoin. La voiture était blanche, et la fameuse bande rouge devait être ajoutée chaque fois! Il m’arrive de louer des véhicules à des productions télévisées et cinématographiques. Dans ce milieu, il n’est pas rare d’entendre « l’argent n’est pas un problème ». Croyez-moi, ce n’est pas toujours le cas!

La télésérie a tenu l’antenne de 1983 à 1987 et les critiques qu’elle a reçues tout au long n’ont pas toujours fait l’unanimité. Les jeunes l’adoraient, bon nombre de moins jeunes aussi, mais plusieurs la condamnaient pour son éloge à la violence. Étrange tout de même, puisque même si on y voyait beaucoup d’explosions et de fusillades, rarement y a-t-on vu quelqu’un se faire blesser.

Certains sont même allés jusqu’à qualifier l’émission de caricature. Sous certains aspects, je l’admets volontiers, quoique c’est ce qui la rendait si amusante à suivre! Si vous parvenez à en dénicher quelques vieux épisodes, vous comprendrez vous aussi.

The A-Team
La GMC G15 Vandura, avec ses légendaires bandes décoratives rouges et ses jantes de roues style turbine, a connu un succès instantané. (Photo: Martin Pettitt/Flickr)