Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rivian n’a pas atteint ses objectifs de production en 2021

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

La compagnie Rivian a été une des grandes, et belles histoires de l’année 2021 sur la scène automobile. La compagnie naissante a finalement produit et livré les premiers exemplaires de son premier modèle à atteindre le marché, la camionnette R1T.

De plus, l’entreprise a réussi une entrée fracassante, et hautement spéculative, en bourse l’automne dernier.

Cependant, tout ne s’est pas déroulé sans heurts et la firme n’a pu atteindre les objectifs de production qu’elle s’était elle-même fixés. Concrètement, la compagnie voulait assembler 1200 véhicules avant la fin de l’année 2021. Finalement, elle en aura fabriqué 1015, dont 920 qui ont pris la direction de domiciles.

Ça peut paraître très peu comme écart, mais lorsqu’on analyse la chose en pourcentage, ça devient important, surtout lorsque le volume se met à grimper. On ne pourra constamment accuser un retard de quelque 20 % sur les prévisions.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Le mois dernier, Rivian a déclaré qu’elle s’attendait à ce que la production soit à court de quelques centaines de véhicules par rapport à son objectif, notamment en raison des problèmes que vivent un peu tous les constructeurs en matière d’approvisionnement.

Sur ce point, il faut lui donner le bénéfice du doute. Aussi, on l’a vu ailleurs dans l’industrie, il est parfois difficile pour les entreprises qui en sont à leurs premiers pas de livrer la marchandise. Cela ne veut pas dire qu’elles ne peuvent pas réussir par la suite. Parlez-en à Tesla.

Enfin, il y a la question de l’action de Rivian qui fait toujours jaser. Sa valeur a continué à chuter ces derniers jours, si bien qu’elle est pratiquement revenue à ce qu’elle devait être au départ, soit de 78 $ (81,44 $ le 10 janvier). On se souviendra que lors de la première journée en bourse, le titre avait rapidement atteint les 100 $ pour ensuite grimper à un sommet de 172,01 $ le 16 novembre.

Au moment d’écrire ces lignes, l’action est à 87,63 $.