Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Sabine Kehm dément les rumeurs concernant Michael Schumacher

Sabine Kehm dément les rumeurs concernant Michael Schumacher

Par ,

D'après GMM

L'attachée de presse du pilote allemand rejette les dernières spéculations sur l'état de santé de Michael Schumacher.

Certains médias en Espagne rapportaient la semaine passée que Sabine Kehm affirmait que Michael Schumacher était en mesure « d'interagir » avec son « environnement immédiat ».

Cette nouvelle arrivait en soulignant le coma de 150 jours de l'ancien pilote Ferrari et Mercedes.

Sabine Kehm, en personne, déclare maintenant dans La Gazzetta dello Sport : « Je n'ai jamais parlé à ces journalistes. Nous n'avons publié aucun communiqué sur l'état de santé de Michael ».

Il semble évident que les spéculations qui surgissent de temps à autre sur l'état de santé de Michael Schumacher viennent finalement de l'absence totale d'informations officielles, de la part de sa famille ou du corps médical.

Le respecté journaliste du Blick, Roger Benoit, écrit à ce propos : « Graduellement, tout le monde s'inquiète vraiment. La famille et l'hôpital de Grenoble sont silencieux depuis des semaines. Pourquoi ? ».

Michael Schumacher Mercedes-Benz
Michael Schumacher. (Photo: Mercedes-Benz)

L'ancien médecin de la F1, Gary Hartstein, interprète lui aussi ce silence comme un mauvais signe, et craint le pire pour le septuple champion du monde.

« Aussi naturellement protecteurs de leur vie privée qu'ils soient, je ne conçois aucune raison valable pour que l'entourage de Michael ne communique  pas à ses fans que de bons signes se produisent », soutient Gary Hartstein.

En faisant appel à son expérience, le médecin de la F1 explique qu'après six mois dans un profond coma, « seule une toute petite fraction » des patients reprennent conscience.

« J'ai bien peur, et j'en suis quasi certain, que nous n'aurons jamais de bonnes nouvelles concernant Michael. À ce stade, je crains même un communiqué de presse de la famille », de commenter le Dr Hartstein.