Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Volvo V60 T8 2020 : L’ingénierie Polestar a ses avantages

Auto123 fait l’essai de la Volvo V60 T8 Polestar Engineered 2020

La Volvo V60 est une des très rares rescapées dans la gamme des voitures familiales en Amérique du Nord. Avec la disparition de la BMW Série 3, il ne reste que la V60, l’Audi A4 Allroad et la Mercedes-Benz Classe C dans la gamme des voitures de luxe sport. Ainsi, Volvo lance en 2020 la V60 T8 Polestar, un modèle hybride rechargeable qui promet de sérieuses performances.

Un style à part
On doit admettre qu’on a un petit faible pour les véhicules familiaux sport. Eh oui, la Volvo V60 ne nous laisse vraiment pas indifférents. Tout d’abord, on aime son style racé unique et élégant saupoudré d’un zeste d’agressivité. En partant d’un museau acéré et plutôt carré à l’avant, un long capot puis vient un long toit qui s’arrête de manière abrupte sur un coffre presque à la verticale. On n’a rien perdu du style quasi indémodable des vieilles Volvo familiales de notre enfance qui inspiraient solidité et sécurité pour les chanceuses familles qui en possédaient une.

Photo : Volvo

À l’intérieur, même impression, on a affaire à un intérieur de grande classe, La V60 inspire la confiance et la solidité. Tout semble à sa place et on trouve très facilement les différentes fonctions. Certes, l’écran principal demande un peu de temps pour se familiariser avec, mais après quelques heures, honnêtement on trouve très facilement toutes les fonctions utiles même si on aurait préféré des boutons pour gagner du temps. Le seul bouton en soi est celui de la radio pour augmenter ou baisser le son de la radio. Bizarrement, ce bouton est surdimensionné par rapport à l’ensemble des autres touches dans la voiture. Allez comprendre !

L’écran géant situé au centre de la planche de bord y contient l’ensemble des infos utiles. L’application Carplay y est bien intégrée; elle occupe 1/3 de l’écran et laisse la place aux autres infos du véhicule. Du coup, on s’y retrouve très vite.

Photo : Volvo
Photo : Volvo

Cette version d’essai hybride rechargeable Polestar Engineered est caractérisée à l’extérieur par un port de chargement à l’avant gauche et de deux petits emblèmes Polestar blanc - l’un à l’avant et l’autre à l’arrière. Par contre, la mention T8 n’apparait plus sur les versions 2020. De gros étriers de freins dorés entourés de roues de 19 pouces viennent accompagner ce modèle. À l’intérieur, on remarquera surtout les ceintures de sécurité de couleur or, à l’avant comme à l’arrière.

Comme sur tous les autres modèles de la gamme, l’assise est exceptionnelle. Le confort à bord est digne d’une voiture de grand luxe et le silence à bord est digne d’une limousine! Même avec la version familiale, le confort et la quiétude à bord sont ceux d’une grande berline. C’est d’ailleurs ce qui plait le plus dans ces Volvo. Vous avez l’impression de rouler dans une voiture ultra luxueuse.

Côté espace à bord, cette version allongée offre un coffre extrêmement profond, sans surprise. Vous avez l’espace de chargement d’un VUS tout en ayant une impression de conduite d’une voiture compacte.

Photo : Volvo

Cependant côté rangement, la console centrale est ridiculement petite. La boite à gant est de taille très moyenne; heureusement il reste les panneaux de porte avant qui sont suffisamment logeables. Donc à l’inverse du coffre, les espaces de rangement sont vraiment petits et rares dans cette Volvo. Le bon côté de la chose, c’est qu’avec aussi peu d’espace de rangement on évitera de trop s’étaler dans la voiture.

Sous le capot
Dans cette version qui développe tout de même 415 chevaux et 494 lb-pi de couple se trouve une combinaison d’un moteur suralimenté de 2,0 litres et un moteur électrique, le tout géré par une transmission automatique à huit vitesses. Cette double motorisation, aussi appelée « Twin Engine » chez Volvo, fait en sorte que le mode propulsion fonctionne grâce à la batterie électrique.

Photo : D.Boshouwers

Il y a trois modes de conduite principales sur cette Volvo, dont Power (mode intégral), Pure (100 % électrique) et hybride. Si généralement la V60 Polestar ressemble beaucoup aux autres V60, le mode « Pure » est disponible uniquement sur cette Polestar, même si la plupart des gens passeront leur temps en mode hybride standard qui va maximiser l’équilibre entre les modes Pure et Power.

En utilisation quotidienne, les modes s’enchainent sans qu’on n’ait à faire quoi que ce soit. Tout se passe dans la douceur feutrée d’un salon VIP. Lorsque vous avez besoin d’un bon coup d’accélération, vous sentez les 400 ch arriver au galop. Et là je peux vous dire que ça déménage !

Photo : Volvo

La batterie maintenant
Celle-ci offre selon Volvo entre 40 et 50 km d’autonomie. Durant notre essai hivernal, la température tournait autour du point de congélation, ce qui fait que notre autonomie était seulement de 35 km à pleine charge. La batterie de 10,4 kilowatts qui se trouve dans le châssis de la voiture ne met que quelques heures à se charger, et ce, même avec une prise de 110 volts. Voilà ce qui ne vous causera pas de soucis.

Par contre, ce qui a sérieusement dérangé dans ce véhicule est son autonomie. À plusieurs reprises, nous avons testé le 35 kilomètres d’autonomie annoncé par l’ordinateur de bord. Ils fondent comme neige au soleil ! En gros, après plusieurs tests, nous sommes arrivés à la conclusion que pour un kilomètre parcouru, c’étaient deux kilomètres d’autonomie qui étaient calculés par l’ordinateur de bord. Ainsi, un parcours urbain réel de 16 km en mode « Pure » nous a couté 35 kilomètres d’autonomie.

Le but d’avoir un véhicule hybride rechargeable est justement de pouvoir parcourir de petite distance sans gaspiller une goutte d’essence… C’est bien le cas avec ce véhicule, mais le mode Pure électrique s’essouffle rapidement.

Photo : Volvo

En plus des trois modes mentionnés plus haut, on retrouve un mode « Off Road » pour les casse-cou et un mode « Constant AWD » qui est très efficace dans la grosse neige. En pleine tempête avec 30 cm de neige par terre, la voiture était superbement stable. Impossible à prendre en défaut. Quand on parle Volvo, les premiers mots qui viennent à l’esprit sont sécurité, confort et solidité. On peut vous dire qu’en pleine tempête nous nous sentions vraiment en sécurité dans cette voiture. Elle était comme sur des rails de chemin de fer… Totalement imperturbable face à ce qui se passait à l’extérieur!

Nous n’avons pas abordé le sujet des systèmes de sécurité embarqués à bord, car ils sont tous présents, du freinage d’urgence automatique à la surveillance d’angles morts, l’avertissement de sortie de voie, le régulateur adaptatif, etc.… Bref, tout ce qu’on peut s’attendre à trouver dans ce type de voiture dont le prix peut dépasser les 85 000 $ quand fortement équipé.

Oui, 85 000 $ …
Maintenant la question que nous devons tous nous poser; est-ce que ce véhicule vaut vraiment chaque dollar ?

Photo : Volvo

Les points positifs aux modèles Polestar Engineered sont le côté hybride et les 400 chevaux avec près de 500 lb-pi de couple qui se trouvent sous le capot.

Est-ce que ces deux points valent 85 000 $ ? Non! Et encore non, absolument pas. Est-ce que la Volvo V60 est un bon choix ? Oui absolument - à 45 000 $ pour la version Momentum T5, je dis oui tout de suite. Cette version du V60 arrive d’entrée avec un niveau d’options intéressant et l’ensemble des systèmes de sécurité essentiels se trouve à bord. Par ailleurs, vous bénéficierez de la superbe transmission intégrale qui vous donnera toute satisfaction.

Enfin, avec une consommation moyenne de 9,1 litres aux 100 km sur la Polestar – un hybride, on vous le rappelle - les 11,0 litres de la T5 vous paraîtront tout à fait raisonnables.

Photo : Volvo

On aime

Le confort, au niveau du grand luxe
Conduite solide, dynamique
La puissance sous le capot
Le coffre gigantesque

On aime moins

Le prix qu’on doit payer pour avoir le système hybride
Pénurie d’espaces de rangement dans l’habitacle

La concurrence principale

Audi A4 Allroad
Mercedes-Benz Classe C

Photo : Volvo
Photo : Volvo
Photo : Volvo
Photo : D.Boshouwers