Auto123.com - On vous guide du rêve à la route
MINI

MINI Canada

MINI est un constructeur britannique appartenant au Groupe BMW, réputé pour ses petits véhicules légers au look unique, écoénergétiques et agiles.

Lire plus

Des pénuries de pétrole dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, poussent la British Motor Corporation (BMC) à commercialiser une automobile peu gourmande en 1959 : La Mini classique, conçue par Sir Alec Issigonis.

Au départ, la voiture était commercialisée sous divers noms un peu partout dans le monde : Austin 850, Morris 850, Austin Partner, Morris Mascot et Austin Seven. Ce n'est cependant qu'en 1961 que l'appellation Mini apparaît pour la première fois, lorsque BMC décide de lancer la Austin Mini.

Au cours des années '60, elle devient fort populaire, plusieurs vedettes (dont la reine Elizabeth II) choisissant d'acquérir un exemplaire de l'automobile offrant plusieurs styles de carrosserie. La production de la première génération de Mini atteint 1 190 000 unités pendant la décennie. Cependant, BMC la vend presque sous le coût d'assemblage, ne réalisant pas d'énormes profits.

Pendant cette période, le pilote de course John Cooper, célèbre pour son développement de voitures de F1 et de rallye, collabore avec le constructeur pour créer la Mini Cooper, un véhicule agile, économique et peu dispendieux dévoilé en 1961. La Cooper S, version comprenant une mécanique plus puissante, fait son apparition en 1963.

BMC, Standard-Triumph et Rover fusionnent pour former le groupe British Leyland en 1968, année où le gouvernement américain décrète que la Mini ne répond pas aux exigences de sécurité et d'émissions polluantes. La troisième génération de Mini classique et les évolutions suivantes ne seront jamais introduites en Amérique du Nord, mais furent offertes ailleurs dans le monde jusqu'en 2000.

Les Mini Clubman et 1275GT sont lancées en 1969. Alors que le premier modèle est le premier véhicule de l'histoire à utiliser un circuit imprimé derrière l'instrumentation, le second était livré équipé de pneus à flanc renforcés. Pas moins de 583 862 exemplaires de ces deux modèles furent assemblés jusqu'en 1980, remplacés par l’Austin Metro.

Dans les années '80 et '90, plusieurs éditions spéciales sont lancées sur le marché britannique et transforment la Mini en objet de convoitise très à la mode. BMW devient également propriétaire de la marque durant ce temps.

Le 4 octobre 2000, la dernière Mini originale telle qu'on la connaît, une Cooper Sport rouge, sort de l'usine du fabricant. BMW décide par la suite de moderniser la voiture, ce qui fera littéralement renaître la marque.

La nouvelle MINI est lancée en 2001, et offerte au Canada et aux États-Unis l’année suivante, alors qu’une version décapotable est commercialisée en 2005. Les deux véhicules seront remodelés pour 2007-2008, et des versions John Cooper Works, plus performantes font également leur apparition.

La gamme MINI s’agrandit au cours des dernières années, incluant présentement la Cooper à hayon, la mini-familiale Cooper Clubman (2008), le multisegment Cooper Countryman (2010) et la nouvelle Cooper Coupé, introduite sur le marché en 2011 en tant que modèle 2012.