Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Véhicules neufs Subaru

Subaru

Subaru Canada

Subaru est un constructeur japonais de véhicules profitant de la sécurité accrue d’une transmission intégrale. En Amérique du Nord, chaque produit de sa gamme est livré avec sa transmission intégrale symétrique ainsi qu’un moteur à cylindres horizontaux opposés, qu’on appelle « à plat » ou « boxer ». Les véhicules Subaru sont reconnus pour leur durabilité et la qualité de leur fabrication.

Lire plus

Une filiale de Fuji Heavy Industries, Subaru crée la première voiture à porter son nom en 1954, la Subaru 1500. La microvoiture 360 à moteur arrière et à propulsion voit le jour en 1958, suivie dans les années 60 par le microfourgon et la camionnette Sambar, la 1000, la première Subaru à traction munie d’un moteur boxer, et la microvoiture R-2. Entre-temps, on commence à exporter la 360 aux États-Unis en 1965, trois ans avant la fondation de Subaru of America.

On lance de nouveaux modèles dans les années 70. La minivoiture Rex vient remplacer la R-2, tandis qu’on présente la Leone dans une variété de carrosseries, le premier modèle de la marque à offrir une transmission intégrale. La première Subaru débarque au Canada en 1976.

On la redessine en 1979, et en tant qu’unique modèle nord-américain dans les années 80, on la désigne simplement DL, GL, GL-10, GL Turbo et RX selon le degré de finition. On en offre des versions berline, familiale, trois-portes à hayon ainsi que camionnette baptisée BRAT. La 3e génération apparaît en 1984, mais on continue à vendre une version à hayon de 2e génération pour quelques années sous l’appellation Chaser.

Un nouveau coupé, le XT, monte sur scène en 1985, proposant des moteurs atmosphérique et turbo à quatre cylindres à plat. La XT6 voit le jour en 1988, animée par le premier six-cylindres du constructeur en Amérique du Nord. La sous-compacte Justy à trois cylindres, munie également d’une transmission intégrale, est lancée sur notre continent en 1987.

Subaru commence à participer au Championnat du monde des rallyes en 1980, une aventure à succès qui deviendra une tradition.

En 1989, Subaru lance la berline et familiale intermédiaire Legacy, qui attire de nouveaux clients à la marque et stimule les ventes. Le modèle est construit dans une usine toute neuve établie en Indiana, aux États-Unis. Entre-temps, on renomme les modèles compacts DL et GL «Loyale».

On lance un tout nouveau coupé sport de luxe baptisé SVX en 1992, en guise de remplacement pour le XT. De plus, une nouvelle compacte nommée Impreza salue la foule en 1993, remplaçant la Loyale et se déclinant en versions coupé, berline et familiale. On dévoile une variante de la familiale Legacy haute sur patte et à transmission intégrale dénommée Outback en 1995, qui connaît un succès retentissant. L’utilitaire Forester apparaît également en 1998, complétant la gamme du constructeur des années 90.

Le nouveau millénaire voit l’apparition de nouvelles versions plus costaudes de l’Impreza et de la Legacy, ainsi que le lancement du VUS Tribeca à sept places. Des variantes haute performance de l’Impreza, les WRX et WRX STI, débarquent enfin en Amérique du Nord en 2002 et 2004, respectivement.

L’usine d’Indiana obtient la désignation de «Backyard Wildlife Habitat» en 2003 et, un an plus tard, devient la première usine de montage automobile à pratiquer le détournement complet des sites d’enfouissement. Subaru met également au point des versions à émissions quasi nulles (PZEV ou Partial Zero Emissions Vehicle) de son quatre-cylindres à plat.

Aujourd’hui, le catalogue du constructeur comprend la berline compacte et la cinq-portes à hayon Impreza, l’utilitaire compact Forester, la berline intermédiaire Legacy, la familiale Outback et le VUS intermédiaire Tribeca.

Modèles de fin de série Subaru