Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

24 Heures du Mans: Audi l'emporte d'un souffle

24 Heures du Mans: Audi l'emporte d'un souffle

Par ,

L’Audi n°2 de Lotterer/Fassler/Treluyer a remporté les 24 Heures du Mans à l’issue d’une fin de course palpitante.

Globalement plus rapides que les Peugeot, les Audi ont cependant dû composer avec une consommation plus importante, et la voiture gagnante a effectué deux arrêts de plus que son équipe rivale. Les deux voitures de tête se sont arrêtées en même temps à trois quarts d’heure de l’arrivée pour leur dernier ravitaillement et l’Audi est repartie en tête et a franchi l’arrivée avec à peine treize secondes d’avance sur la Peugeot n°2 de Pagenaud/Bourdais/Lamy.

Audi gagne la 79e édition des 24 heures du Mans - Photo: WRi2

Les Audi et les Peugeot ne se sont jamais lâchées de la course, échangeant les positions de tête au fil de la course au gré des ravitaillements. Audi a perdu deux de ses trois voitures dans deux crashs effroyables, desquels Alan McNish et Mike Rockenfeller se sont miraculeusement sortis indemnes. Dans les deux cas, les accidents se sont produits suite à un accrochage avec une voiture GT. La Peugeot n°8 et la Peugeot n°7 ont été retardées par divers ennuis mécaniques, et terminent aux 3e et 4e rang devant la Peugeot 908 HDI de l’écurie ORECA.

Du côté des prototypes « essence », la victoire revient à la Lola-Toyota de l’équipe Rebellion, pilotée par Jani/Bleekemolen/Prost alors que la Pescarolo officielle de Collard/Tinseau/Jousse a été éliminée sur sortie de route. En LMP2, c’est la Zytek-Nissan du Greaves Motorsport, pilotée par Ojjeh, Kimber-Smith et Lombard, qui s’impose devant l’ORECA-Nissan de l’écurie Signatech.

Zytek-Nissan gagne en catégorie LMP2 - Photo: WRi2

Corvette renoue avec la victoire au Mans, avec la victoire de la C6 Z officelle n°73 pilotée par Beretta, Millner et Garcia. Ferrari rate encore le coche, et la F458 AF Corse pilotée par Fisichella, Bruni et Vilander termine à la deuxième place de la catégorie devant la BMW M3 de Priaulx, Muller et Hand. Les BMW, dominatrices en début de course, on été retardées par des problèmes techniques.

Enfin, la catégorie GTE Am a été remportée par l’équipe Larbre Compétition, qui réalise même le doublé puisque sa Chevrolet Corvette C6 Z (engagée par l’équipe officielle Corvette l’an passé) remporte la victoire avec Bornhauser, Canal et Gardel devant l’autre voiture de l’équipe, la Porsche 997 RSR.

On retiendra donc surtout, outre le final très serré, les deux énormes crashs des pilotes Audi Alan McNish et Mike Rockenfeller qui auraient pu se terminer de manière tragique. Dans les deux cas, les accidents se sont produits suite à un accrochage avec une voiture GT.

La Corvette C6 Z gagne en catégorie GTE - Photo: WRi2


Classement final :

1. Lotterer/Fassler/Treluyer - Audi R18 (Audi Sport) (1er LMP1)
2. Bourdais/Pagenaud/Lamy – Peugeot 908 (Peugeot sport) + 13’’854
3. Minassian/Montagny/Sarrazin – Peugeot 908 (Peugeot Sport) + 2 tours
4. Davidson/Gene/Wurz – Peugeot 908 (Peugeot Sport) + 4 tours
5. Duval/Lapierre/Panis – Peugeot 908 HDI FAP (ORECA) + 16 tours
6. Jani/Prost/Bleekemolen – Lola-Toyota (Rebellion) + 17 tours
7. Ickx/Martin/Leinders – Lola-Aston Martin (Kronos) + 27 tours
8. Ojjeh/Kimber-Smith/Lombard – Zytek-Nissan (Greaves) (1er LMP2) + 29 tours
9. Mailleux/Ordonnez/Ayari – Oreca-Nissan (Signatech) + 35 tours
10. Tucker/Bouchut/Barbosa – Lola Coupé-HPD (Level 5) + 41 tours
11. Beretta/Milner/Garcia – Corvette C6 R (Corvette Racing) (1er GTE Pro) + 41 tours
(…)
20. Bornhauser/Canal/Gardel – Corvette C6 R (Larbre Competition) (1er GTE Am) + 53 tours
Etc.

Peugeot 2e de la 79e édition des 24 heures du Mans - Photo: WRi2