Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

5 trucs infaillibles pour sauver de l’essence en hiver

Les Canadiens savent bien que le froid rend la vie dure aux automobiles. En hiver, jusqu’au retour des douces températures du printemps, il est primordial de bien équiper et de bien entretenir son véhicule, non seulement pour des raisons de sécurité, mais aussi de performance et d’économie de carburant. C’est ce dernier aspect dont il sera question ici.

À peu près personne n’aime gaspiller son argent à brûler de l’or noir sur la route. C’est pourquoi Auto123.com vous propose les 5 trucs infaillibles suivants pour sauver de l’essence en hiver :

1. Pneus bien gonflés

En hiver, quand il fait très froid, la pression d’air dans les pneus diminue de façon importante (1 lb-po2 pour chaque baisse de 6 degrés Celsius). Or, des pneus mal gonflés augmentent la résistance de roulement et peuvent accroître la consommation de 10 à 20 %. Vérifiez régulièrement la pression d'air de vos pneus en la comparant avec les recommandations de votre manuel du propriétaire. Idéalement, attendez 4 heures après avoir roulé et vérifiez la pression lorsque le mercure ne descend pas sous les -10 degrés.

2. Moteur qui ne tourne pas inutilement

Faire tourner le moteur pendant plusieurs minutes pour réchauffer le véhicule ne vous fait pas gagner un seul centimètre. Vous gaspillez donc de l’essence et de l’argent. La réalité est qu’il suffit de laisser le moteur tourner entre 30 et 60 secondes, puis de rouler doucement les 5 premiers kilomètres. Et pour éviter de vous geler les fesses, si vous ne disposez pas de sièges chauffants, vous pouvez toujours acheter un coussin chauffant au magasin.

3. Réchauffement d’appoint

Quand le moteur est très froid, l’huile coule plus difficilement et ça prend plus de carburant pour la faire circuler. L’utilisation d’un chauffe-moteur pendant la nuit permet au moteur d'atteindre sa température de fonctionnement plus rapidement quand vous êtes prêt à partir le matin. Au fil des semaines, l’économie de carburant que vous réaliserez sera grande.

4. Combiner les déplacements

Tel que mentionné, un moteur froid a besoin de plus de temps pour se réchauffer et fonctionner de manière optimale, donc il n’aime pas les courts déplacements. Mieux vaut planifier vos sorties à l’avance pour rouler le plus longtemps possible avec un moteur chaud… et ainsi vous arrêter à la station-service pas mal moins souvent.

5. Le strict minimum

Des dizaines de livres de débris peuvent s'accumuler sous votre véhicule et augmenter sa consommation, alors délogez les grosses mottes et passez au lave-auto quand c'est possible. Dans l’habitacle, une trousse d’urgence est pratique en hiver, mais sortez tout le matériel pas vraiment utile qui ajoute du poids. De plus, évitez de faire fonctionner le système de chauffage au maximum et pensez à éteindre le volant et les sièges chauffants une fois que vous vous sentez à l’aise.