Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Survivre en hiver dans votre auto : voici ce qu’il vous faut

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

À chaque hiver au Canada, on a droit à quelques tempêtes monstres et, malheureusement, à l’occasionnel carambolage tout aussi monstre. Les conditions routières contribuent certes à ces derniers, mais il est clair que l’imprudence et l’inexpérience de certains y jouent aussi un grand rôle.

Et on ne parlera pas de la façon de conduire des gens. Si on se fie à ce que ces derniers écrivent sur les réseaux sociaux, personne ne sait conduire sauf... la personne qui parle. Autrement dit, nous sommes tous des experts… solitaires.

Loin de nous est l’idée de vous donner des leçons sur la façon de vous comporter en hiver, quoiqu’un petit court dans une école de pilotage avancé ne serait pas une mauvaise chose à considérer.

Plutôt, ces récents événements nous ont amenés à penser à tous ceux qui ont été forcés de demeurer coincés pendant des heures à l’intérieur de leurs véhicules alors qu’un froid sibérien sévissait à l’extérieur.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Combien d’entre eux étaient « bien équipés » pour l’occasion ?

Bien peu ; nous en avons bien peur.

Encore, dans le cas d’un carambolage, il y a d’autres gens pour nous venir en aide. Cependant, qu’advient-il si vous vous retrouvez dans un champ en pleine nuit et que personne ne peut vous voir avant le lever du jour ? Avez-vous le nécessaire pour survivre confortablement à cette situation ?

Voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

1 – L’essence

Photo : CBC.ca

Avez-vous l’habitude de rouler sur la réserve en carburant de votre voiture et d’attendre à la dernière minute avant de faire le plein ? Si oui, peut-être allez-vous reconsidérer cette façon de faire en pensant simplement à la situation de certains qui ont dû passer des heures à l’intérieur de leurs véhicules en attendant des renforts.

Il est estimé qu’un véhicule consomme 0,6 litre par heure, par litre de capacité du moteur. Ainsi, un moteur de 3,5 litres brûle 2 litres à l’heure au ralenti. Vous auriez donc besoin de 8 litres pour tenir quatre heures dans un bouchon. Bien souvent, le témoin indiquant un bas niveau d’essence ne s’allume que lorsqu’il reste que 5 litres.

2 – La trousse d’urgence

Peu de gens possèdent une trousse d’urgence à l’intérieur de leur véhicule. Pourtant, cette dernière pourrait s’avérer salutaire le jour où surviendra une malchance. Que devrait-elle contenir ? En gros, on devrait y retrouver de la nourriture non périssable (des barres énergisantes), de l’eau (elle gèlera, donc assurez-vous que la bouteille de plastique qui la contient ne se brisera pas), des vêtements de rechange, des couvertures, ainsi qu’une trousse de premiers soins. Une lampe de poche, tout comme un sifflet pour attirer l’attention, de même qu’une pelle sont aussi à considérer.

Et pour demeurer bien au chaud, voici un truc simple : une chandelle qu’on allume à l’intérieur d’un contenant en métal vide (un litre de peinture). La combinaison des deux agira comme un petit foyer et vous permettra d’économiser l’essence ci-haut mentionnée.

3 – Dans le coffre

Dans le coffre de votre véhicule, on devrait retrouver les items suivants ; du sel, du sable, du liquide antigel et lave-glace, des câbles pour pouvoir être remorqué, des câbles de survoltage, un extincteur, un tapis de traction et des fusées de détresse. Combien d’entre-vous circulez avec ces éléments dans votre véhicule ? Pensez-y, car le jour où vous en aurez besoin, vous vous féliciterez d’y avoir pensé.

4 – Restez calme et…

Enfin, l’important dans une telle situation, surtout si vous vous retrouvez seul, c’est de demeurer calme. Évitez de bosser trop fort pour essayer de vous sortir d’impasse si vous avez pris le fossé ; vous pourriez vous brûler inutilement. Si votre moteur fonctionne, n’oubliez pas d’ouvrir les fenêtres un tantinet pour laisser passer de l’air frais. Surtout, assurez-vous que le pot d’échappement ne soit pas obstrué ; le cas échéant, vous pourriez vous intoxiquer au monoxyde de carbone.

Photo : Mazda

5 – En vrac

Voici d’autres petits trucs qui peuvent être utiles si jamais vous vous retrouvez dans une situation fâcheuse.

- Avez-vous un fil pour la recharge de votre téléphone cellulaire ?
- Ayez un crayon et du papier à portée de la main. Souvent, au contact des services d’urgences, on nous donne des informations ou des numéros de téléphone à noter.
- Un compresseur portatif pourrait suffire pour regonfler le pneu qui vous immobilise afin de vous permettre de reprendre la route pour gagner le garage le plus près.
- Si vous êtes du type manuel, avez-vous les outils nécessaires à bord ?
- Assurez-vous d’avoir de bonnes bottes, de bons gants et des bas de rechange à bord.

Conclusion
Nous souhaitons bien sûr que vous ne vous retrouviez jamais dans une situation fâcheuse exigeant d’avoir sous la main les items précités.

Il y a trois ans, l’incident de l’autoroute 13 à Montréal où des automobilistes sont restés coincés dans leurs véhicules pendant une douzaine d’heures – en plein milieu de la ville - est encore frais à la mémoire de plusieurs.

Et n’oubliez jamais que ce genre de chose n’arrive qu’aux autres, jusqu’au jour…

Photo : CBC.ca