Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

70 millions pour une Ferrari 250 GTO

En 2013, une Ferrari 250 GTO a été vendue pour la coquette somme de 52 millions de dollars, ce qui représentait un record à l’époque. En fait, un record jusqu’au 1er juin dernier où une autre des 39 exemplaires produits de ce classique de l’automobile aurait changé de main pour la « modique » somme de 70 millions de dollars américains.

Jamais dans l’histoire de l’automobile une telle somme n’avait été déboursée pour faire l’acquisition d’une pièce.

L’acheteur de la voiture est le président de la compagnie WeatherTech, David MacNeil. Ce dernier possède d’autres bijoux et est un passionné de courses automobiles. Son fils, Cooper MacNeil, est aussi pilote et prendra part aux 24 Heures du Mans cette année au volant d’une Ferrari 488 GTE.

La passion pour la course de David MacNeil et son intérêt pour la marque Ferrari expliquent sa décision d’investir 70 millions dans le classique qu’est la Ferrari 250 GTO. Oui, on doit parler d’un investissement, car il est à prévoir qu’un jour, une autre Ferrari 250 GTO fera sauter la banque.

L’exemplaire qui a été vendu appartenait au collectionneur allemand Christian Glaesel. Il s’agit d’une édition 1963 qui porte le numéro de châssis 4153 GT. Celle-ci a gagné le Tour de France Automobile de 1964 avec Lucian Bianchi comme pilote et Georges Berger comme copilote. Ces derniers courraient pour le groupe Écurie Nationale Belge dans la catégorie GT. La voiture a aussi pris part aux 24 heures du Mans en 1963 et a terminé l’épreuve en quatrième place. Elle a participé à quantité de courses sur une période de deux ans et n’a jamais été impliquée dans un accident, ce qui représentait un miracle à l’époque.

Ferrari 250 GTO 1963, numéro de châssis 4153 GT
Photo : Ferrari
Ferrari 250 GTO 1963, numéro de châssis 4153 GT

Pourquoi 70 millions ?

Pour le commun des mortels, payer 70 millions de dollars pour une automobile est de la pure démence. Il faut voir la chose autrement. Concrètement, la 250 GTO, qui est équipée d’un moteur V12, est considérée comme la pièce maîtresse de l’histoire de Ferrari, au même titre que peut l’être la meilleure toile d’un peintre. Le modèle est entouré d’une aura. Et, comme nous le mentionnions, seulement 39 exemplaires ont été produits ; la rareté, c’est de l’or.  

Cette voiture prend donc la direction des ateliers et garages d’un collectionneur. Au même titre qu’un investissement sûr, elle verra sa valeur croître au fil des années.

Le jour n’est pas loin où une édition sera vendue 100 millions de dollars.

Ferrari 250 GTO 1963, numéro de châssis 4153 GT
Photo : Ferrari
Ferrari 250 GTO 1963, numéro de châssis 4153 GT