Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Incendies spontanés de modèles Kia et Hyundai : une enquête a été demandée

Les deux nouveaux modèles sont attendus d’ici 2022 Par ,

L’organisme américain Center for Auto Safety a demandé à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’équivalent de Transports Canada, d’ouvrir une enquête concernant les feux aléatoires qui ont grillé un certain nombre de produits Hyundai et Kia sans que ces derniers n’aient été au préalable victimes d’un accident.

Les modèles concernés sont les Sonata et Santa Fe du côté de Hyundai, ainsi que l’Optima et le Sorento chez Kia, tous construits entre les années 2011 et 2014. Selon le centre de données de la NHTSA, 120 propriétaires auraient porté plainte après que leur véhicule se soit embrasé sans aucune raison précise. De plus, 229 cas de câbles ayant fondu dans le compartiment moteur, de fumée louche ou d’odeurs de brûlé ont été signalés, des problèmes indiquant un potentiel danger d’incendie.

Des occurrences semblables ne sont pas exceptionnelles, mais le Center for Auto Safety a répertorié ce genre de plaintes déposées à la NHTSA et a découvert que seulement 22 situations similaires ont été rapportées pour l’ensemble des véhicules proposés par les autres constructeurs au cours de la même période.

Des chiffres qui confirment qu’il y a un problème avec les modèles ci-haut mentionnés. Ces derniers ont tous été assemblés à l’usine de West Point, en Georgie, sauf la Sonata, fabriquée à Montgomery, en Alabama.

Au moment d’écrire ces lignes, aucun communiqué relatif à cette affaire n’a été publié par l’une ou l’autre des entreprises. Notons qu’aucun rappel n’a pour l’instant été effectué. Les faits ont simplement été présentés à la NHTSA qui est encouragée à étudier cette histoire plus en profondeur.

Si vous êtes propriétaire de l’un des véhicules mentionnés, la vigilance est de mise.