Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La rouille : l'ennemi no 1 en cas de collision?

Les véhicules attaqués par la rouille représentent 20 % plus de risque de décès en cas d'impacts Par ,

En raison de notre climat plus rigoureux, la plupart des propriétaires de voitures au Canada seront un jour ou l'autre confrontés à un problème de corrosion avec leur véhicule. Outre le fait d'être décevant, avez-vous déjà pensé aux conséquences que peut entraîner l'utilisation d'un véhicule dégradé en cas d’impact?

Non?

Et bien une compagnie d'assurance suédoise s'est intéressée à la question et a conduit une batterie de tests pour calculer si un choc avec une voiture attaquée par la rouille comportait plus de risques pour les occupants. Les résultats des analyses menés sont sans équivoque  : le risque de décès augmente de 20 %. Les essais ont été réalisés avec des Mazda6 vieilles de 10 à 15 ans présentant des problèmes importants de corrosion. Les mauvaises langues diront que les véhicules n'ont pas été difficiles à trouver...

Des simulations de collisions frontales et latérales ont été effectuées par la firme anglaise Thatcham Research. Lorsque neuves, les modèles avaient récolté quatre étoiles sur cinq pour un total de 26 points, le tout basé sur le système européen EuroNCAP. Les voitures usagées soumises aux mêmes tests auraient obtenu seulement trois étoiles et 18 points.

L'écart entre les résultats se traduit par une augmentation du risque de décès d'environ 20 % selon ce qu'en croit l'organisme responsable des essais.
Ces dernières ont mis en vedette plusieurs éditions des années 2003 à 2008 dont la structure était attaquée. Il est important de noter qu'on ne parle pas de rouille de surface ici.

Dans la simulation de collision frontale, la voiture s'est déformée au point où le siège du conducteur s'est retrouvé appuyé sur la paroi intérieure. La tête du mannequin est allée se fracasser contre le pilier B.

Des versions 2004 à 2008 de la Volkswagen Golf ont également été soumises à ces tests. Leur pointage s'est aussi avéré plus faible, mais la chute n'a pas été aussi drastique que celles enregistrées par les Mazda6.

Dans certains cas, les différences étaient marginales entre un modèle usagé et un neuf, mais règle générale, la rouille peut affaiblir la structure au point d'augmenter le risque de blessures et de décès en cas d'accident.

La morale de cette histoire? Si vous comptez conserver votre véhicule longtemps, n'hésitez pas à le faire protéger contre les intempéries. Le même raisonnement s'applique à l'achat d'une voiture d'occasion. Si cette dernière a été traitée efficacement, vous serez assurément plus en sécurité.