Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

A1GP: Les entreprises de la série A1GP sous le microscope du bureau de fraudes

A1GP: Les entreprises de la série A1GP sous le microscope du bureau de fraudes

Par ,

Le journal britannique The Telegraph a rapporté dimanche que le Bureau des fraudes majeures de Grande-Bretagne avait commencé à passer au peigne fin les livres comptables des entreprises de la série A1 Grand Prix dont les créanciers affirment attendre le remboursement de plus de 800 $M.

Il y a de cela deux ans, la série A1 Grand Prix cessait ses activités, à court d’argent, semble-t-il. La série a annulé à la dernière minute sa présence à l’épreuve de Surfers Paradise en Australie. Puis, A1GP demandait à liquider sa société d'exploitation britannique.

Mais depuis trois mois, les enquêteurs britanniques s’intéressent aux opérations financières de A1 Grand Prix, qui est placé sous administration judiciaire avec des dettes dépassant 200 millions de dollars, et A1 Holdings, qui est en liquidation judiciaire avec des créanciers réclamant plus de 600 millions de dollars.

Ces deux sociétés sont liées à Tony Teixeira, un entrepreneur de diamants sud-africain. Ces entreprises doivent maintenant de l'argent à un certain nombre d'équipes nationales inscrites en A1GP et au gouvernement australien.

Photo: WRI2

Selon ce que comprend le Sunday Telegraph, les enquêteurs se penchent sur les livres comptables de ces entreprises et la façon dont elles auraient obtenu du financement.

Pas plus tard qu’en automne 2009, M. Teixeira avait personnellement promis au ministre australien des sports, Phil Reeves, que 18 à 20 équipes participeraient à la course de Surfers Paradise.

M. Teixeira a également assuré au ministre australien qu’une somme de 500$M était sur le point d'être injectée dans le groupe d’entreprises – ce qui ne s'est jamais concrétisé - et a affirmé que le fait d’être placé sous administration judiciaire n’affecterait aucunement la tenue de la course.

Aujourd’hui, les monoplaces de la série, conçues par Ferrari, sout toujours conservées sous scellés dans un vaste hangar d’aviation dans l'Oxfordshire, là où Top Gear est filmé.

Il y a actuellement 15 jugements impayés devant les tribunaux correctionnels pour les créances contre A1 Grand Prix Operations.

Il en existe deux A1 Holdings, en plus d'une ordonnance d'un tribunal américain qui ordonne de payer 4,5 millions de dollars à l'équipe américaine de A1 Grand Prix.