Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des citoyens attaquent des véhicules à conduite autonome en Arizona

Lorsqu’on aborde la question des véhicules à conduite autonome, de nombreuses préoccupations, principalement relatives à leur aspect sécuritaire, nous viennent en tête. Il faudra vraisemblablement en ajouter une à cette liste, soit la réaction hostile de gens qui ne militent pas en leur faveur.

Au cours des deux dernières années, plusieurs attaques de citoyens envers des véhicules à conduite autonomie opérés par Waymo, la compagnie née de Google et spécialisée en la matière, ont été recensées. Cette dernière mène depuis 2017 des essais de véhicules à conduite autonome sur des routes publiques de l’Arizona et de toute évidence, ça ne plaît pas à tout le monde.

Et les attaques ne sont pas que verbales. Des cas où des gens ont lancé des roches sur les véhicules ciblés ont été rapportés, de même que des situations où des pneus ont été ouverts avec des objets tranchants.

Depuis deux ans, on dénombre quelque 25 attaques différentes envers les véhicules de la compagnie Waymo qui, il est important de le rappeler, comptent sur un humain (installé derrière le volant) prêt à intervenir en cas de mauvais fonctionnement du système automatisé.

Ça ne semble pas rassurer les gens. Certains d’entre eux ont encore sur le cœur le cas de ce piéton qui a été renversé et tué par un véhicule à conduite autonome Uber en mars dernier. Cet incident s’était produit à Tempe, en Arizona, non loin de Chander, là où les attaques ont été recensées.

Le cas d’Erik O’Polka, un résidant de la région, résume bien le ressentiment que certains entretiennent vis-à-vis l’arrivée de cette nouvelle technologie. « D’autres endroits pourraient être utilisés pour les tests », explique l’homme de 37 ans. Ce dernier a reçu un avertissement de la police après que de nombreux témoins l’aient vu foncer sur un véhicule de la compagnie Waymo afin de le forcer à avoir un accident. Sa femme, Elizabeth, mentionne que le geste amuse son mari et qu’en ce qui la concerne, elle a déjà forcé des véhicules à l’arrêt afin d’engueuler l’humain à l’intérieur en l’invitant à quitter le quartier.

Pour justifier leur comportement, le couple explique que leur garçon de 10 ans a failli être heurté par un des véhicules Waymo alors qu’il jouait dans une rue sans issue.

Les autorités s’attendent à une recrudescence des attaques alors que des tests, de plus en plus nombreux, vont être menés partout à travers le pays. Outre l’aspect sécuritaire de la chose, plusieurs citoyens disent s’inquiéter pour les emplois qui seront perdus avec l’arrivée de cette technologie, raconte le service de police de Chandler.

On ne peut que souhaiter que les choses se calment avec le temps, mais la situation sera à surveiller de près.

Photo : Waymo