Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW M3 Competition 2005

BMW M3 Competition 2005

Sans doute le plus près qu'on puisse s'approcher d'une CSL Par ,

Sans doute le plus près qu'on puisse s'approcher d'une CSL

De toutes les BMW actuellement sur le marché, l'une de mes préférées est la M3. D'abord, il s'agit de l'une des voitures sport les plus divertissantes
La BMW M3 est l'une des voitures sport les plus divertissantes et les plus mordues d'asphalte - et donc l'une de mes préférées. (Photo: BMW Canada)
et les plus mordues d'asphalte, avec son I-6 de 333 chevaux, l'option d'une boîte séquentielle à six vitesses à commandes au volant (inspiré de la F1), des freins qui permettent de s'arrêter en un éclair ainsi qu'un châssis équilibré et communicatif que ses rivales ont de la difficulté à imiter.

Mais la M3 est aussi extrêmement polyvalente, ce qui est étonnant pour une voiture si performante. Basée sur la Série 3 Coupé de génération E46, la M3 affiche une disposition 2+2 qui offre assez d'espace à l'arrière pour loger deux adultes de grande taille. Son coffre est d'une bonne grandeur, sa qualité d'assemblage est excellente et la liste des équipements luxueux est presque illimitée.

Contrairement à plusieurs de ses rivales, la M3 est un véhicule qui peut être utilisé 24 heures par jour, 365 jours par année. (Photo: BMW Canada)
La M3 est aussi superbe dans le sens qu'elle peut être utilisée 24 heures par jour, 365 jours par année. Comme une 330Ci haut de gamme avec une suspension sport, la M3 fait fi des nids-de-poule et autres atrocités de la route, elle possède un maniement net à basse vitesse et elle est assez civilisée pour endurer le trafic à l'heure de pointe. Bien que la Chevrolet Corvette C6 et la Porsche 911 (997) ressemblent de plus en plus à des voitures de tous les jours, leurs équipements intérieurs ne sont pas à la hauteur de ceux de la M3.

En 2003, BMW avait lancé «l'ultime» M3, coiffée des lettres «CSL», une appellation qui évoque chez plusieurs le souvenir des voitures CS super
Tout comme l'originale CSL 3.0, la M3 CSL est vraiment une «machine de conduite ultime». (Photo: BMW Canada)
sport des années 1970. L'originale CSL 3.0 était la voiture des puristes, privilégiant une conduite plus brute et plus sensible grâce à un poids réduit et à un réglage de suspension de course. La M3 CSL était tout ça, plus une variété de technologies de pointe et de gadgets astucieux. Selon BMW, «l'ultime machine de conduite» venait d'être créée.

En plus d'incorporer des panneaux de carrosserie en fibre de carbone et en plastique SMC, ce qui a éliminé 110 kg (243 lb) du poids brut de la M3 standard, la CSL comprenait également la transmission SMG 2.0, capable de changer de rapport en seulement 0,08 secondes, et une version plus puissante (360 chevaux) du réputé moteur à six cylindres de BMW. La CSL était
En 2005, BMW préparera un ensemble d'options spécial pour toutes les M3 d'Amérique du Nord. (Photo: BMW Canada)
aussi équipée d'une suspension de course (peaufinée sur le circuit du Nürburgring) avec, pour la première fois, le mode M-Track - j'y reviendrai plus tard.

Or, si la M3 CSL rappelait la grande CSL 3.0 et les M3 Evolution de première génération, elle n'a jamais foulé le sol nord-américain. En effet, à l'instar de la M5 Touring, des Audi RS2/RS4 et d'autres merveilleux véhicules «spécialisés», la M3 CSL n'a jamais été mise en vente de ce côté-ci de l'Atlantique. En 2005, par contre, BMW préparera un ensemble d'options spécial pour toutes les M3 d'Amérique du Nord. Développé par la division M-Motorsport, l'Ensemble Competition apportera au coupé M3 régulier quelques éléments visuels et de performance rehaussés.