Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Tomber sur une Buick Moxie 1923 : non, ce n’est pas un montage

Il vous est sûrement déjà arrivé de vous retourner sur la rue après avoir vu passer un véhicule pour le moins particulier. C’est normal, les produits rares et uniques ont cet effet sur nous tous.

Par contre, combien de fois êtes-vous demeurés figés devant une automobile qui est passée devant vous ?

C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques années alors que j’ai vu rouler devant moi cette espèce de bibitte à mi-chemin entre la voiture et le cheval. En fait, le mot incrédule est celui qui décrit le mieux mon état d’âme d’alors.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Rufiange

La première phrase qui m’est venue en tête : qu’est-ce que c’est que cette affaire-là ?

Une création farfelue ? Un coup publicitaire ? Un illuminé qui a décidé de se faire remarquer ? Un type suicidaire qui a décidé de quitter notre monde avec beaucoup d’imagination et de style ?

Aucune de ces réponses en fait. Bien que…

Moxie

Avant d’en arriver au véhicule, il faut savoir que Moxie, c’est une marque de boisson gazeuse qui est toujours commercialisée en certains endroits aux États-Unis. Avant l’arrivée de Coke sur le marché, Moxie était sur les lèvres de tous ceux qui se cherchaient une boisson rafraîchissante.

La compagnie a vu le jour en 1876 et, au départ, elle proposait des produits médicinaux. Avec le temps, du soda a été ajouté à la recette, ce qui a transformé le liquide alors commercialisé en boisson gazeuse. Jusqu’au tournant des années 30, elle fut très populaire.

Est-ce que c’était dû à son goût irrésistible ou au génie créatif de son équipe de marketing ?

Nous ne le saurons probablement jamais, mais une mention doit être attribuée pour l’effort déployé par cette dernière.

Photo : D.Rufiange

L’hippomobile Moxie

Les premières hippomobiles Moxie ont vu le jour vers 1918. La compagnie avait alors eu l’idée de planter un cheval sur le châssis d’une voiture afin d’y installer le conducteur. L’entreprise en aurait fabriqué quelques douzaines jusqu’à la fin des années 30. Il y a même eu une Rolls-Royce Moxie 1935, un véhicule qui s’est vendu plus de 50 000 $ lors d’un encan en 2011.

Il va sans dire que pour prendre le volant d’une chose du genre, il fallait être un peu cinglé. La sécurité… Quelle sécurité ?

N’empêche, il faut saluer l’audace de la compagnie dont le coup publicitaire ne passait pas inaperçu. Imaginez, quelque 80 ans plus tard, cette compagnie fait encore parler d’elle grâce à une idée qu’elle avait mise de l’avant à l’époque.

La compagnie Moxie a été rachetée à quelques reprises au fil des années et est aujourd’hui basée dans l’état du New Hampshire.