Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comment bien utiliser l'annuel auto de Consumer Reports

Comment bien utiliser l'annuel auto de Consumer Reports

Par ,

Les consommateurs informés qui recherchent une aide supplémentaire pour acheter une voiture neuve ou usagée devraient ignorer l'information hautement généraliste de l'annuel auto de Consumer Reports et se tourner vers les textes de fond disponibles dans son magazine/site Web.

Ceci est vrai même s'il y a quelques problèmes importants dans la façon dont l'organisme présente ses cotes de sécurité - nous y reviendrons en temps et lieu.

Bien qu'ils soient propices à de courts segments télé originaux, les reportages sur les régions produisant les véhicules avec les meilleures cotes de qualité ou encore sur les préférences des nombreux chroniqueurs au sujet de certains véhicules ne sont pas si importantes que cela pour les consommateurs.

Malgré tout, nous traiterons de ces divers aspects tout au long de la semaine, alors revenez sur le site à chaque jour afin d'obtenir de nouvelles informations provenant de l'annuel auto de Consumer Reports.

L'élément le plus important s'avère l'énorme base de données assemblée par le groupe Consumers Union of Yonkers (New York) et qui relate l'historique des clients avec leurs véhicules. Il s'agit de la ressource la plus précieuse mise à la disposition des acheteurs nord-américains soucieux d'obtenir le portrait général de la fiabilité d'un véhicule en particulier.

Plus de 800 000 propriétaires de véhicules prennent part au sondage de Consumer Reports à chaque année, ce qui en fait de loin la référence la plus volumineuse sur le continent.

Dépenser 5,99 $ pour une copie du rapport annuel est un bon début, mais se procurer un abonnement et obtenir l'accès au site Web de Consumer Reports est encore mieux, ne serait-ce que pour sa mine de commentaires détaillés de la part des propriétaires. L'information fournie par ces derniers n'est pas filtrée; elle constitue un éclairage additionnel sur des véhicules précis (notamment sur leur opération et leur entretien) et peut faciliter grandement votre décision d'achat.

Les essais effectués par l'équipe de Consumer Reports ont aussi leur valeur, mais comme tout rapport de ce genre, ils sont largement basés sur les réponses subjectives d'un petit groupe de personnes. Par conséquent, les résultats ont tendance à refléter ce qui est important pour eux et non pour vous.

Consumer Reports procède tout de même à des essais sur une longue période, ce qui leur permet d'offrir des évaluations réfléchies qui tiennent compte d'une multitude de variantes. De plus, la procédure d'essai est strictement balisée et elle s'applique à tous les véhicules sans exception, donc chapeau sur ce point.

En revanche, les représentants de Consumer Reports ne testent en général qu'un exemplaire d'un modèle X. Ainsi, s'ils reçoivent l'un des trois ou quatre exemplaires sur 100 qui ne reflètent pas les véritables propriétés d'un véhicule - bonnes ou mauvaises - leurs constats et critiques ne représenteront pas fidèlement la vérité sur ce véhicule en question.

Donc, s'il peut s'avérer utile d'ajouter l'opinion de l'équipe de Consumer Reports à celle d'autres essayeurs, il ne faudrait surtout pas que vous preniez leurs conclusions comme seule et unique référence.

Beaucoup de gens le font, apparemment, et quelques compagnies ont admis avoir conçu spécifiquement des modèles pour plaire aux spécialistes de Consumer Reports et, indirectement, aux acheteurs. C'est surtout le cas des consommateurs qui ne connaissent pas beaucoup le domaine de l'automobile et qui voient un véhicule comme un appareil ménager. La bénédiction de Consumer Reports est donc importante pour ceux qui achètent des Toyota Camry et autres voitures du genre.