Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Coupe Toyota/Koni Challenge: Distaulo et Bélanger changent de ligue

Coupe Toyota/Koni Challenge: Distaulo et Bélanger changent de ligue

Par ,

Benjamin Distaulo, vice-champion de la saison 2008 de la Coupe Toyota Pirelli, changera de ligue l'année prochaine. Direction : Koni Challenge et Championnat canadien de voitures de tourisme (CTCC), l'équivalent ontarien de la XTrême Touring.

« Avec la disparition des séries québécoises XTrême Touring et Coupe Toyota Pirelli, on n'a pas vraiment le choix de trouver une autre façon de faire de la course », explique Distaulo.

Distaulo et Jacques Bélanger, ancien champion de Coupe Toyota Pirelli, prendront possession de leur nouvelle Honda Civic Si 2009 demain chez le concessionnaire Honda Ste-Rose, le même qui fournit les voitures des frères Nick ert de Kuno Wittmer en Koni Challenge et en Touring canadien.

Après deux à trois mois et quelques 30 à 40,000$ de modifications chez Raentec Solutions - propriété de Luc Gosselin, ancien directeur technique de Symo-Sport - la voiture devrait être prête pour son baptême de piste à Daytona, début janvier.

Par ailleurs, chez Raentec Solutions, on parle plutôt de 50 à 60,000$ de modifications, sans compter l'achat de la voiture.

« J'ai fait les comptes et ce projet me semble franchement impossible avec un budget de 40,000$ », a dit Luc Gosselin, joint aux ateliers de Raentec Solutions à St-Eustache.

« Par contre, avec 60,000$, on pourrait construire une voiture compétitive de milieu, voire de haut de peloton en Grand-Am Koni Challenge. Si on veut rester moins cher que cela, il faudra faire des choix. »

En fait, ce ne sera pas une voiture que les pilotes se feront construire, mais bien deux, question de former plus ou moins une équipe de Québécois. La première voiture sera conduite par Distaulo et Bélanger tandis que la deuxième sera celle de Guy Gilain, vice-président du magazine Pole-Position, qui partagera sûrement le volant avec Claude Bourbonnais.

L'objectif pour 2009 avec ces nouveaux jouets : « Pour ce qui est de Jacques et moi, nous visons d'abord toute la saison en CTCC. Ce sera en quelque sorte notre programme de développement de la voiture. »

« On aimerait aussi faire au minimum les trois courses canadiennes du Koni Challenge (Montréal, Trois-Rivières et Mosport) puisque notre voiture sera modifiée pour répondre aux critères techniques de cette série avant toute chose », expliquait Distaulo ce matin.

La voiture de Gilain sera, elle aussi, construite en fonction du Koni Challenge, bien que le pilote vise plutôt un programme local (le CTCC), surtout afin de plaire aux commanditaires, mais aussi pour une question de coûts.

Advenant le cas d'un conflit d'horaire, les voitures seront louées afin de récupérer un peu d'argent et de permettre à d'autres pilotes de faire de la course à prix réduit.

« On a déjà les voitures et elles seront en état de rouler, ajoute Distaulo. À quoi bon les laisser dans le garage parce qu'on est ailleurs ou qu'un d'entre nous ne peut pas être présent ce week-end-là? Tant qu'à investir à les faire préparer, autant les faire rouler. »