Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dakar Bilan: Volkswagen sans rival sur le rallye-RAID

Dakar Bilan: Volkswagen sans rival sur le rallye-RAID

Par ,

L’équipe Volkswagen a une nouvelle fois dominé ses adversaires lors du rallye Dakar : la firme allemande a raflé les trois premières positions au final avec, notamment, la première victoire sur l’épreuve de Nasser Al-Attiyah.

Vainqueur de l’édition 2010, Carlos Sainz fut le premier meneur de l’épreuve, suivi de très près par son équipier et rival Nasser Al-Attiyah (avec qui il s’était livré à une rude bataille pour la victoire l’an passé) et la BMW de Stéphane Peterhansel. Ce dernier allait rapidement lâcher prise, laissant les deux pilotes VW se disputer une nouvelle fois la victoire.

Après une semaine de course, Nasser Al Attiyah prenait la première place, après que son équipier se soit ensablé dans les dunes au cours de la 9e étape.

Par la suite, le pilote du Qatar prenait peu à peu le large, profitant des problèmes de Sainz qui s’ensablait à nouveau à plusieurs reprises, puis surtout qui perdait une heure après avoir démoli sa suspension avant sur un rocher lors de la 12e étape. L’Espagnol perdait même la deuxième place au profit de l’autre Volkswagen de Giniel de Villiers, vainqueur de l’édition 2009.

Volkswagen décrochait ainsi son troisième succès d’affilée avec le Touareg : l’équipe allemande n’a jamais été battue depuis que le Dakar a « déménagé » en Amérique du Sud.

La seule menace venait des BMW X3-CC de l’équipe X-Raid, et surtout de Stéphane Peterhansel. Malgré son expérience de l’épreuve (il l’a remportée cinq fois en voiture et cinq fois en moto), il n’a pu suivre le train des Volkswagen bien longtemps.

Toujours sur les talons de Sainz et Al-Attiyah lors des premiers jours, Peterhansel a connu un nombre important de crevaisons, mais aussi de problèmes moteurs, qui l’ont rétrogradé au classement. Il termine finalement 4e devant son équipier Krzysztof Holowczyc.

X-Raid engageait également une Mini All4 Racing, construite sur la base des X3-CC, et pilotée par Guerlain Chicherit. Mais la voiture a vite rencontré de nombreux problèmes mécaniques avant d'être complètement détruite dans un accident alors que Chicherit effectuait des tests lors de la journée de repos.

Autre déception : le Hummer de Robby Gordon, qui avait pour objectif de battre Volkswagen et BMW, a lui aussi rencontré des problèmes moteur, avant d’être contraint à l’abandon lors de la 6e étape.

Le Dakar fut une nouvelle fois un franc succès, et l’engouement des spectateurs, en Argentine comme au Chili, ne s’est jamais démenti. L’épreuve devrait rester en Amérique du Sud en 2012. On parle par ailleurs d’un départ au Brésil, et d’un passage par le Pérou.

Classement final :
1. Nasser Al-Attiyah (Volkswagen) en 21h16m16s
2. Giniel de Villiers (Volkswagen) + 49m41s
3. Carlos Sainz (Volkswagen) + 1h20m38s
4. Stephane Peterhansel (BMW) + 1h43m48s
5. Krzysztof Holowczyc (BMW) + 4h11m21s
6. Mark Miller ( Volkswagen) + 4h54m42s
7. Ricardo Leal dos Santos (BMW) + 6h50m07s
8. Christian Lavieille (Nissan) + 7h57m18s
9. Guilherme Spinelli (Mitsubishi) + 8h23m37s
10. Matthias Kahle (SMG) + 15h11m56s
Etc.