Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

De l'argent par les fenêtres

De l'argent par les fenêtres

Par ,

Vous avez sans doute déjà fait leur connaissance. Toutes les grandes villes en ont.

Ils se postent sur le bord de la rue, près des coins les plus achalandés, et se jettent sur les automobilistes immobilisés pour leur soutirer de l'argent. Bien sûr, ils nous font croire que la chance ne leur a pas souri et qu'ils n'ont plus de toit sous lequel dormir. Certains ne se contentent pas de quémander, gobelet à la main; ils en profitent pour nous rendre « service » en lavant notre parebrise – qu'on le veuille ou non.

Quel que soit leur modus operandi, ces individus ne pensent qu'à une chose : notre argent. Récemment, alors que je patientais à une intersection, j'ai vu une jeune squeegee aux vêtements déchirés, accessoires cloutés et cheveux irisés nettoyer deux parebrises avant que le feu passe au vert. Pour ce travail non sollicité, chaque conducteur lui a fait cadeau non pas d'argent sonnant, mais plutôt d'un billet croustillant. J'imagine qu'il ne s'agissait pas d'argent Canadian Tire, ce qui lui a donc rapporté au moins 10 $ libres d'impôt en moins d'une minute.


Je serais curieux de savoir la quantité de fric qu'elle peut entasser dans ses poches en une journée. Selon moi, c'est bien plus que ce que gagnent d'honnêtes citoyens et payeurs de taxes pendant un quart de travail. Je gagerais même qu'elle et son répugnant copain qui veillait aux aguets reçoivent également de l'aide provinciale.

Où va tout cet argent? Probablement dans la consommation/l'abus de drogue. J'appuie fortement les programmes de traitement et de réduction des risques liés à ce fléau, mais je n'appuierai jamais les dons de charité dans la rue à des personnages louches et intimidants qui s'attendent à recevoir de l'argent gratuitement. Mon monde à moi ne marche pas ainsi.

J'ai vu tellement de personnes généreuses et attentionnées se faire escroquer, que ce soit au volant de leur véhicule ou en marchant sur le trottoir, par ces pauvres mendiants. Vous voulez des exemples? En voici :

Un homme dans la cinquantaine, assis dans une chaise roulante, disait prédire l'avenir en tirant des cartes. Ceux qui l'ont pris en pitié auraient dû rester jusqu'à la fin de la soirée pour le voir partir... debout, poussant sa chaise d'une main et tenant son sale magot de l'autre.

Il y a aussi ce gars qui pratiquait un boulot tout à fait normal pendant la journée mais qui revêtait du vieux linge, dépeignait ses cheveux et ouvrait la porte menant à un guichet automatique le soir venu. Encore une fois, les gens ont présumé qu'il n'avait pas le moindre sou et que la mort l'attendait après son prochain repas, les incitant à lui donner davantage qu'un simple merci.

Le comble de l'ignominie en matière de fraudes revient toutefois à cet autre homme qui forçait son épouse et ses jeunes enfants à l'accompagner sur le terre-plein d'un boulevard jusqu'à très tard, brandissant un carton pour nous avertir qu'ils étaient cassés et sans abri. La scène a fait pleurer bien des cœurs compatissants et entraîné une pluie de dons et même des offres d'emploi. Or, il s'agissait d'un leurre. Cette famille possédait une maison et, à les voir piger aussi facilement dans les poches des citoyens, je doute fort qu'ils manquaient d'argent.

Un filou vous a-t-il déjà arnaqué? Pire encore, êtes-vous déjà resté prisonnier dans le trafic pendant qu'une crapule ressemblant à un jeune Charles Manson vous intimidait pour que vous jetiez de l'argent par la fenêtre? De grâce, résistez à l'envie de donner de l'argent gratuitement à pareils individus. Contentez-vous des organismes de charité qui disposent des ressources nécessaires pour venir en aide aux gens réellement dans le besoin.