Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le prochain Dodge Journey sur une base Alfa Romeo ?

Le Dodge Journey fait partie des meubles au sein de la firme FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et puisque son style extérieur n’a pas vraiment changé depuis plus d’une décennie, on a tendance à l’oublier. 

Cependant, même si le produit sert toujours quantité de familles en raison de son intéressant rapport qualité/prix et de son côté pratique, le temps de le repenser est sérieusement venu. 

À ce propos, les rumeurs concernant ce qui l’attend refont surface. Cette fois, on parle à travers les branches de l’utilisation d’une version allongée de la plateforme de l’Alfa Romeo Giorgio pour servir la prochaine génération. 

Partagée avec la berline Giulia et le VUS Stelvio, la structure qui sert le Giorgio représenterait un changement majeur pour le Journey qui profite actuellement d’une architecture à traction. Vous aurez deviné que la plateforme envisagée est d’abord une propulsion. Des sources internes ont confié au site MoparInsiders que le prochain Journey se positionnerait comme un VUS à cinq places dont la prérogative serait la performance. Des modèles à propulsion ainsi qu’à traction intégrale seraient à l’index. 

Autre information intéressante ; le prochain Journey reprendrait le format du Stelvio, mais emprunterait un style propre à la berline Charger. Tiens, une approche observée ailleurs dans l’industrie, notamment chez Chevrolet avec le Blazer (Camaro) et chez Ford avec le Mustang Mach-E. Un moteur Hemi serait aussi au service du modèle et une variante Scat Pack pourrait aussi se pointer. Voilà qui va donner envie à certains de passer au monde des véhicules utilitaires. 

Il faudra patienter, toutefois, car on ne parle pas d’un changement avant 2022 pour ce véhicule, au plus tôt. Si tous ces changements se concrétisent, on peut aussi imaginer que le modèle changera de noms. Si sa vocation est différente, il faudra se débarrasser de l’appellation Journey qui est associée à la famille d’abord. 

Décidément, on nage toujours à contre-courant chez FCA.