Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Première victoire en DTM pour Timo Glock

DTM: Première victoire en DTM pour Timo Glock

Par ,

L’ancien pilote de Formule 1, Timo Glock, a remporté dimanche sa 1re victoire en championnat DTM sur le circuit de Hockenheim en Allemagne.

La course a commencé sous la pluie, puis la piste a lentement commencé à s’assécher.

Glock, qui pilote une BMW M3 DTM, a pris la tête de la course un peu après que le meneur, le Québécois Bruno Spengler, se soit arrêté pour effectuer son 1er changement de pneus au 14e passage.

Glock a continué à rouler le plus longtemps possible avec son 1er train de pneus Hankook. L’Allemand s’est arrêté une 1re fois très tard, au 31e tour, puis au 37e tour de la course qui en comptait 42.

Timo Glock, DTM, Hockenheim
Timo Glock, BMW M3 DTM (Photo: René Fagnan)

« Je savais que j’avais une voiture pour terminer dans le top 5, mais pas nécessairement pour gagner ! » de dire Glock en conférence de presse.

« Il y a de cela 2 semaines, nous avons pris une très bonne décision de changer les réglages de la voiture pour la rendre à mon goût. Lors du tour de formation, je n’avais aucun grip, mais je crois que cela était une conséquence des pneus trop froids.

« J’ai réussi à revenir à l’avant et à gagner la course. Je suis heureux de faire partie de quelques anciens pilotes de F1 à avoir gagné une course de DTM ».

L’Espagnol Roberto Mehri décroche lui aussi son meilleur résultat de la saison, terminant au second rang pour Mercedes-Benz.

Bruno Spengler
Bruno Spengler (Photo: René Fagnan)

Le Québécois Bruno Spengler, parti en pôle position dans sa BMW, termine au 3e rang, mais parvient ainsi à remonter de la 5e à la 3e place au championnat.

« Je suis content, car j’ai fait la pôle hier et grâce à ma 3e place aujourd’hui, je termine le championnat en 3e place, et BMW remporte le titre des constructeurs », de dire Spengler.

« J’ai réussi à me construire une bonne avance en début de course, mais l’équilibre de ma voiture a changé lorsque la trajectoire a commencé à sécher avec mon second train de pneus. Après mon second changement de pneus, je roulais en 3e place, mais trop loin de meneurs. J’ai tenté de rouler un peu plus vite, mais ce n’était pas possible », de dire le champion 2012.

Pilote Audi, Mattias Ekström croise l’arrivée en 4e place devant Miguel Molina (Audi) et Andy Priaulx (BMW).

Mike Rockenfeller (Audi) déroche le titre des pilotes avec 142 points devant Augusto Farfus (BMW), 116 points et Spengler, 82 points. BMW remporte le championnat des constructeurs tandis que Phœnix remporte le titre des équipes.

Robert Wickens, DTM, Hockenheim
Photo: René Fagnan