Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Endurance: Toyota s'impose à domicile pour les 6 Heures de Fuji

Endurance: Toyota s'impose à domicile pour les 6 Heures de Fuji

Par ,

La Toyota TS030 hybride pilotée par l’équipage Wurz-Lapierre-Nakajima a battu les deux Audi R18 e-tron hybride à l’issue des Six Heures de Fuji.

Le prototype japonais, auteur de la pôle position, a ainsi décroché sa deuxième victoire de la saison après un final haletant lors de cette manche japonaise du championnat du monde d’endurance. Les deux voitures de tête sont restées roues dans roues durant un long moment, avant que l’Audi pilotée par Benoît Tréluyer ne soit impliquée dans un accrochage avec une GTE. Contraint de s’arrêter pour changer le capot avant, puis une seconde fois pour observer une pénalité, le pilote français se retrouvait relégué à près d’une minute de la Toyota en tête.

WEC Audi Fuji
Départ des 6 Heures de Fuji 2012. (Photo: Audi Motorsport)

Mais, en fin de course, Audi misait sur un dernier arrêt de la TS030 pour repasser en tête, et décidait de ne pas changer les pneus de la R18 lors de son dernier arrêt, jouant le tout pour le tout. Nakajima, au volant de la Toyota, effectuait effectivement un dernier splash and dash, mais pouvait reprendre la piste en tête pour cinq petites secondes devant le prototype allemand. Un écart qui montait ensuite à onze secondes sur la ligne d’arrivée.

Sans surprise, le meilleur prototype LMP1 indépendant à l’arrivée est la Lola Toyota de l’équipe Rebellion, pilotée par Neel Jani et Nicolas Prost. La victoire en LMP2 revient à l’Oreca Nissan de Martin, Graves et Nakano.

En GT, la Porsche 997 GT3 RSR de l’équipe Felbermayr Proton s’impose chez les GTE Pro, et la Corvette C6-ZR1 Larbre Competition décroche la victoire en GTE Am.

Six Heures de Fuji – Résultats :
1 - Wurz–Nakajima (Toyota TS030 Hybrid) – Toyota – 233 tours en 6h00’42’’920 (1er LMP1)

2 - Fassler–Lotterer–Treluyer (Audi R18 e-tron) – Audi - 11"223
3 - Kristensen-McNish (Audi R18 e-tron) – Audi – 1'32"565

4 - Prost–Jani (Lola B12/60–Toyota) – Rebellion - 6 tours
5 - Brabham–Chandhok–Dumbreck (HPD ARX3a–Honda) – JRM - 7 tours

6 - Leventis–Watts–Kane (HPD ARX3a–Honda) – Strakka – 7 tours

7 - Belicchi–Primat (Lola B12/80–Toyota) – Rebellion – 8 tours

8 - Martin–Graves-Nakano (Oreca 03–Nissan) – ADR Delta - 13 tours (1er LMP2)

9 - Potolicchio– Dalziel–Sarrazin (HPD ARX3a–Honda) – Starworks – 14 tours

10 - Nicolet–Lahaye–Pla (Morgan–Nissan) – Oak – 14 tours
(…)
18 - Lieb–Lietz (Porsche 997) – Felbermayr Proton – 26 tours (1er GTE Pro)

(…)
22 - Bornhauser–Canal–Lamy (Chevrolet Corvette C6) – Larbre – 29 tours (1er GTE Am)
Etc.