Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: 7 détails à savoir du Grand Prix de Hongrie

F1: 7 détails à savoir du Grand Prix de Hongrie

Par ,

Même s’il est tenu sur un circuit court et sinueux où il est difficile de doubler, le Hungaroring, le Grand Prix de Hongrie a souvent présenté des courses de Formule 1 excitantes depuis sa première édition en 1986.

1
Michael Schumacher est le pilote qui a remporté le plus grand nombre de victoires en Hongrie avec quatre (1994, 1998, 2001, 2004) et sept pôle positions. Il est à égalité avec Lewis Hamilton qui l'a remporté quatre fois aussi en 2007, 2009, 2012 et 20143.

2
Le premier Grand Prix de Hongrie a été tenu le 10 août 1986. Nelson Piquet (Williams-Honda turbo) y a décroché la victoire devant Ayrton Senna (Lotus-Renault turbo). Piquet a doublé Senna de façon spectaculaire dans le virage 1, en dérapage des quatre roues !



3
En 2009, le pilote Ferrari Felipe Massa fut gravement blessé quand son casque fut percuté par un ressort provenant de la Brawn de Rubens Barrichello. Souffrant d’une commotion cérébrale, Massa a dû rater le reste de la saison.

4
Le premier Grand Prix de Hongrie a marqué la première présence des monoplaces de Formule 1 derrière le « Rideau de fer ». Le plan original prévoyait tenir une course dans les rues de Budapest, mais il fut abandonné en faveur d’un circuit permanent construit à 19km du centre-ville.

5
Deux pilotes, Damon Hill (en 1993) et Fernando Alonso (en 2003), ont remporté leur première victoire en F1 sur le Hungaroring. Alonso est aussi devenu à ce moment le plus jeune vainqueur d’un Grand Prix et le premier Espagnol à triompher en F1.

F1 Fernando Alonso Benetton 2003
Fernando Alonso, Benetton, 2003. (Photo: WRi2)

6
McLaren est le constructeur qui a connu le plus de succès en Hongrie avec 11 victoires. Williams est seconde avec 7 gains et Ferrari est troisième avec 5. Mercedes AMG, Honda, Benetton, Renault et Red Bull Racing ont enregistré une victoire chacune.

7
Un seul Hongrois a piloté en F1 : Zsolt Baumgartner. Il a effectué ses débuts en F1 en Hongrie, devant son public, aux commandes d’une Jordan en 2003. Il fut forcé à l’abandon au 34e tour à cause d’ennuis de moteur.

Zsolt Baumgartner, Jordan, 2003. (Photo: WRi2)