Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Allemagne: Les Lotus incapables de priver Sebastian Vettel d'une victoire chez lui

F1 Allemagne: Les Lotus incapables de priver Sebastian Vettel d'une victoire chez lui

Par ,

La pression des pilotes Lotus Kimi Räikkönen et Romain Grosjean n’a pas empêché l’Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) de remporter son premier grand prix national.

Le natif d’Heppenhein, petite ville située à 200 kilomètres du circuit du Nürburgring, où se disputait cette fin de semaine le Grand Prix d’Allemagne, a commencé par s’offrir dès le départ le détenteur de la pôle position, Lewis Hamilton (Mercedes).

Au moment des premiers arrêts aux puits, il a profité des ennuis de son coéquipier Mark Webber, que ses mécaniciens ont laissé quitter son box trop tôt. Une roue mal fixée a pris la fuite, heurtant au passage un caméraman, qui souffre maintenant de quelques fractures.

Rien ne semblait plus pouvoir arrêter Vettel, mais c’était sans compter les Lotus, qui en mettant à profit une stratégie impeccable, sont parvenus à revenir sur le meneur. Chacun à leur tour, Räikkönen et Grosjean ont tenté de prendre le champion du monde en défaut, mais sans succès.

Au fil d’arrivée, ils ont donc dû se contenter des deuxième et troisième marches du podium aux côtés du vainqueur.

En terminant quatrième, l’Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) complète une course discrète et une bonne opération, puisqu’il était parti de la huitième position. Il devance d’une place Hamilton qui, bien que probablement déçu de n’avoir pas su maximiser sa pôle position au départ, peu se consoler d’avoir mieux fait que son coéquipier Nico Rosberg.

L’Allemand vainqueur du récent Grand Prix d’Angleterre a dû se contenter d’une maigre neuvième place, tout de même plus satisfaisante que la 11e positon obtenue en qualifications la veille.

La palme de l’abandon le plus spectaculaire revient à Jules Bianchi (Marussia), qui a quitté la course dans un panache de fumée. Il devance à ce chapitre Felipe Massa (Ferrari), vaincu seulement par un tête-à-queue, et Jean-Éric Vergne (Toro Rosso), victime d’ennuis avec son système hydraulique.

Résultats de la course* – Grand Prix d'Allemagne (Nürburgring)
1 - Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault) – 60 tours en 1:41'14"711
2 - Kimi Räikkönen (Lotus E21-Renault) - 1"008
3 - Romain Grosjean (Lotus E21-Renault) - 5"830
4 - Fernando Alonso (Ferrari F138) – 7”721
5 - Lewis Hamilton (Mercedes W04) - 26"927
6 - Jenson Button (McLaren MP4/28-Mercedes) - 27"996
7 - Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) - 37"562
8 - Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) - 38"306
9 - Nico Rosberg (Mercedes W04) - 46"821
10 - Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) - 49"898
11 - Paul Di Resta (Force India VJM06-Mercedes) - 53"771
12 - Daniel Ricciardo (Toro Rosso STR8-Ferrari) - 56"975
13 - Adrian Sutil (Force India VJM06-Mercedes) - 57"738
14 - Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) - 1'0"160
15 - Pastor Maldonado (Williams FW35-Renault) - 1'01"929
16 - Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) – 1 tour
17 – Charles Pic (Caterham CT03-Renault) – 1 tour
18 - Giedo Van der Garde (Caterham CT03-Renault) – 1 tour
19 - Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth) – 1 tour

Tour le plus rapide: 1’33”468 par Fernando Alonso (Ferrari)

Abandons
22e tour - Jean-Eric Vergne
21e tour – Jules Bianchi
Lap 3 - Felipe Massa

Championnat des pilotes
1. Vettel 157; 2. Alonso 123; 3. Räikkönen 116; 4.Hamilton 99; 5. Webber 93; 6. Rosberg 84; 7. Massa 57; 8. Grosjean 41; 9. Di Resta 36; 10. Button 33; 11. Sutil 23; 12. Perez 16; 13. Vergne 13; 14. Ricciardo 11; 15.Hulkenberg 7

*Résultats non officiels