Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Cinq places de pénalité au départ du grand prix de Corée pour Vitaly Petrov

F1: Cinq places de pénalité au départ du grand prix de Corée pour Vitaly Petrov

Par ,

D'après GMM

Vitaly Petrov écope de cinq places de pénalité sur prochaine grille de départ du grand prix de Corée. Lewis Hamilton espère éviter une nouvelle pénalité de cinq places.

Les commissaires de course ont décidé d'infliger une pénalité au pilote russe suite à l'accident du départ du grand prix de Suzuka.

Nico Hulkenberg avait effectué un mauvais départ et était dépassé par la Renault, qui a ensuite coupé la route du pilote allemand endommageant la roue avant de la Williams.

Vitaly Petrov s'est défendu qu'il a effectué un mouvement brusque pour éviter Nick Heidfeld, mais les commissaires le tiennent responsable d'avoir "causé un accrochage".

Le deuxième accrochage du départ impliquant Felipe Massa et Vitantonio Liuzzi était lui aussi sous investigation. La Ferrari du Brésilien en perte de contrôle sur l'herbe a harponné la Force India de l'Italien, mettant fin à la course des deux monoplaces. La FIA n'a finalement appliqué aucune sanction.

Le pilote Force India, Tonio Liuzzi, déclare : "Il est arrivé sur le côté comme une balle. Je ne pense pas qu'il contrôlait la voiture à ce moment."

Départ du grand prix du Japon 2010 - image f1.com


De son côté, l'équipe McLaren est confiante de pouvoir éviter à Lewis Hamilton de recevoir une nouvelle pénalité pour le grand prix de Corée.

Le Britannique avait reculé de cinq places sur la grille de Suzuka pour avoir changé sa boîte de vitesses avant les qualifications. Il a cependant terminé le grand prix sans la troisième vitesse, obligé de réduire son rythme pour terminer la course.

"Cela faisait beaucoup de bruits bizarres - je ne pensais pas que ça tiendrait," indique Lewis Hamilton, qui termine cinquième finalement.

Une première analyse de la précédente boîte de vitesses, changée avant la course, fait état d'une casse d'un pignon.

Le patron de l'équipe Martin Whitmarsh explique : "Nous sommes confiants de pouvoir réparer avant la Corée et ne pas recevoir cinq places de pénalité. Pour les trois dernières courses, nous devons être certains à 100 pour cent de notre fiabilité. Nous allons continuer à développer notre voiture. Il n'y a aucune raison de ne pas pouvoir se battre pour le championnat à Abu Dhabi."