Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Daniel Ricciardo sait qu'il sera sous pression chez Toro Rosso

F1: Daniel Ricciardo sait qu'il sera sous pression chez Toro Rosso

Par ,

Le pilote australien Daniel Riccirado fera ses débuts chez Toro Rosso en 2012 aux côtés de la recrue Jean-Éric Vergne. Ricciardo sait qu'il fait face à un énorme défi.

En 2011, Ricciardo a disputé le championnat de Formule Renault 3.5 et a pris part à 11 Grands Prix au sein de la petite écurie de Formule 1 HRT.

Suite à l'éviction des pilotes Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari de Toro Rosso à la fin de la saison passée, Ricciardo est parfaitement conscient que le Dr Helmut Marko place en lui beaucoup d'espoirs.

« Je travaille avec le Dr Helmut Marko depuis quatre ans maintenant et je sais très bien qu'il a de très grandes attentes. Cela a toujours été le cas », de dire Ricciardo dans une interview publiée sur le site web officiel de la F1.

« J'utilise cette pression pour donner ce que j'ai de meilleur et pour me pousser à la limite. Si j'y parviens, c'est un véritable succès », ajoute-t-il.

L’Australien sait aussi que son apprentissage chez HRT, payé par Red Bull, était essentiel à sa progression.

Daniele Ricciardo F1 HRT
Daniele Ricciardo dans le garage HRT. (Photo: Hispania Racing Team)


« J'ai toujours vu cela comme une chance à prendre. Je savais que si je faisais de bonnes performances chez HRT, cela me mènerait vers de meilleures choses », d'avouer Ricciardo.

« Donc, la compétitivité de la voiture ne comptait pas trop. Je n'avais qu'à apprendre le fonctionnement du monde de la F1 et tenter d'en tirer le maximum. Je crois maintenant que cette expérience va beaucoup me servir cette année. Ça a été une bonne décision pour la suite de ma carrière », ajoute-t-il.

Ricciardo sait aussi très bien que la Scuderia Toro Rosso prépare les jeunes pilotes à monter, éventuellement, chez Red Bull Racing. Essaiera-t-il de prendre le volant de l'autre Australien, Mark Webber, l'an prochain?

« Les médias en ont beaucoup parlé, et je les trouve très optimistes », a répondu Riccirado.

« Nous n'avons même pas vu la Toro Rosso 2012 et eux, ils parlent déjà de 2013. C'est encore très loin et bien des choses peuvent survenir d'ici là. C'est une réalité. Je comprends très bien la philosophie de Red Bull, et oui j'aimerais bien un jour piloter pour Red Bull Racing. Mais c'est tout ce qui est vrai pour le moment; et cela ne reste qu'un objectif. J'ai 20 courses à disputer cette saison. Je prendrai les choses une à la fois afin de remplir mes buts et n'avoir aucun regret, » de dire Ricciardo.