Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: David Coulthard veut des monoplaces ''plus rapides''

F1: David Coulthard veut des monoplaces ''plus rapides''

Par ,

D'après GMM

La meilleure façon de rendre les monoplaces de Formule 1 difficiles à piloter est de les rendre plus rapides.

C'est le point de vue de l'ancien pilote de grand prix David Coulthard, suite aux différents commentaires que les monoplaces de Formule 1 sont devenues « trop faciles » à piloter.

« Les pilotes sont devenus plus jeunes et plus maigres, les dirigeants de la F1 s'inquiètent que la catégorie ne soit plus le summum des pilotes talentueux, compétents et solides », d'écrire Kevin Eason dans le Times.

La FIA a voulu compliquer les choses en interdisant les conversations radio portant sur la gestion du pilotage et de la voiture, espérant mettre fin à l'impression générale que les voitures sont télécommandées par les ingénieurs.

F1 Start Silverstone 2014
Départ du grand prix d'Angleterre 2014. (Photo: WRi2)

David Coulthard a débuté en Formule 1 en 1994 et il juge que la FIA se trompe de cible en blâmant les radios pour les problèmes actuels de la Formule 1.

« Cette interdiction semble être la réponse à une question que personne ne posait. Ou alors, je n'étais pas vraiment au courant de cette grogne », de déclarer l'ancien pilote dans un éditorial pour UBS.

« Pour moi, si vous voulez rendre les voitures plus difficiles à piloter, il faut les rendre plus rapides. C'est ironique de chercher des moyens à compliquer la vie des pilotes alors que les voitures sont devenues plus lentes qu'en 2004 », de lancer David Coulthard.

F1 Red Bull Racing pitwall
Le muret Red Bull Racing. (Photo: WRi2)

L'ancien pilote McLaren et Red Bull avance même que la répression des messages radio est contre-productive. Cela élimine l'une des « avancées technologiques » de la F1 afin de la remplacer par « une nouvelle couche de bureaucratie et de paperasse ».

« Si quelqu'un vous enlève la possibilité d'utiliser des services bancaires par internet et de revenir à effectuer toutes vos transactions à l'ancienne, avec un caissier, vous accepteriez ? Bien sûr que non », de comparer Coulthard.

« Ce serait un pas en arrière d'ignorer volontairement une technologie qui existe et que tout le monde était parfaitement heureux d'utiliser. J'en ai parlé avec certains pilotes à Singapour, certains étaient pour, d'autres étaient contre, certains encore ne s'en souciaient pas. Je crois que cela résume bien le sujet. C'est beaucoup de bruit pour rien », d'ajouter David Coulthard.