Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Éric Boullier parle d'un « coup dur » pour Renault l'accident de Kubica

F1: Éric Boullier parle d'un « coup dur » pour Renault l'accident de Kubica

Par ,

Adapté GMM

Maintenant que Robert Kubica est sorti des soins intensifs, le temps est venu pour Lotus Renault de choisir un pilote remplaçant.

Très tôt les médecins spécialistes avaient prédit une convalescence d'au moins un an pour le pilote polonais, tout en précisant que les athlètes se rétablissement souvent plus rapidement.

Dans Auto Motor und Sport, le patron de l'équipe Lotus Renault, Éric Boullier, affirme : « C'est difficile à prédire pour le moment. Il ne sera pas de retour pour les trois prochains mois, mais parler de six mois ou plus serait dans l'immédiat une pure spéculation ».

D'autant que Boullier explique que Robert Kubica a fait « des progrès rapides étonnants » en quelques jours, en bougeant les doigts de son bras blessé et qu'il subira une nouvelle opération de cinq heures ce vendredi pour son talon, son épaule et son coude.

Se remémorant sa visite à l'hôpital, le Français indique : « Il plaisantait comme d'habitude et demandait des nouvelles du GP2 et de la F1. Il veut connaître les résultats des essais, et nous lui fournirons toutes les données dès lundi ».

Eric Boullier reconnaît que la convalescence de Robert Kubica est un « coup dur » pour son équipe, mais ne veut pas que l'accident mette une pression sur ses pilotes en s'interdisant des activités dangereuses.

Il explique : « Non, nous ne changerons rien. Je suis désolé, mais je réitère ma façon de penser. Je suis un homme de la course. Je connais Robert depuis cinq ou six ans, et c'est un pilote. Si nous lui avions interdit le rallye et le karting, il n'aurait pas été heureux. Les pilotes sont bien plus utiles lorsqu'ils se sentent à l'aise avec leur équipe. Chacun a son point de vue sur la question. Au final, nous prenons les décisions qui nous semblent les meilleures dans l’intérêt de l’équipe et du pilote. C’est malheureux et triste qu’il soit à l’hôpital, mais avant ce virage, il était le garçon le plus heureux au monde ».

Pour la première fois Éric Boullier nomme Pedro de la Rosa comme remplaçant potentiel à Robert Kubica.

Dans le journal espagnol Marca, il annonce : « Nous sommes en discussions avec de la Rosa, Liuzzi et Heidfeld ».

Dans Auto Motor und Sport, le Français confie : « Cette année, avec tout ce qu'il y a de nouveau sur la voiture, nous ne pouvons pas prendre le risque d'aller avec un jeune pilote. L'expérience est vitale, il n'y a donc pas beaucoup de candidats ».

Eric Boullier dit clairement que Nick Heidfeld est le favori.

« Il va piloter une journée et demi entre samedi et dimanche. Si nous pensons qu'il est notre homme, alors il participera aux prochains essais à Barcelone. Sinon, nous essaierons d'autres pilotes. Barcelone reste la limite de toutes façons, après nous devrons savoir qui va piloter notre voiture », explique le patron de Lotus Renault, en faisant référence à Pedro de la Rosa et Vitantonio Liuzzi.

Il explique que Bruno Senna va aussi piloter la R31 à Jerez afin de devenir le pilote de réserve principal pour 2011.

Boullier précise : « S'il arrive autre chose (à nos pilotes), je veux un pilote qui a déjà piloté la voiture. Si l'accident de Kubica était arrivé en milieu de saison, nous aurions pris la chance d'avoir un jeune pilote. Mais nous avons besoin de développer cette voiture dès le départ avec quelqu'un d'expérimenté ».

Sur le site internet sport24.com, le directeur de Lotus Renault GP confirme : « Sur le papier, Heidfeld est le remplaçant idéal de Robert ».