Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari revient sur le développement des moteurs en cours de saison

F1: Ferrari revient sur le développement des moteurs en cours de saison

Par ,

D'après GMM

Ferrari continue de plaider en faveur d'un changement de règlement et d'une levée du « gel » des moteurs durant la saison.

L'unité de puissance Mercedes domine le championnat 2014 et selon la règlementation en vigueur, les motoristes peuvent modifier jusqu'à 48 % de leur unité de puissance pour 2015. Mais Ferrari plaide pour une autorisation de modification à la mi-saison.

Interrogé sur le sujet à Singapour, le constructeur Mercedes rejette l'idée, faisant valoir une augmentation des coûts.

Mais Marco Mattiacci de Ferrari argumente dans Auto Motor und Sport que « cela ne coûterait pas plus d'argent, puisque l'échelle de progression reste la même ».

« Si vous êtes client et que vous devez rester avec le même moteur que celui de la fin février, vous avez peu de chance de progresser. Au final, ça peut vous coûter encore plus d'argent », d'ajouter le directeur général de Ferrari.
F1 Ferrari engine V6 turbo hybrid
Photo: Ferrari

L'Italien insiste que cette proposition n'est pas uniquement pour avantager Maranello ou encore l'autre motoriste Renault, mais bien pour la Formule 1 en général.

« Nous soutenons cela, car c'est bon pour le sport. Pour Ferrari, c'est une opportunité mais aussi un risque. Mercedes peut encore mieux développer son moteur. Ce n'est pas un avantage uniquement pour nous », d'insister Marco Mattiacci.

« Actuellement, le travail des ingénieurs et fournisseurs se passe durant les mois d'hiver. Mais la F1 devrait être en constante innovation ».

Marco Mattiaci pense également aux spectateurs, car cela affecte « le spectacle en piste ».

F1 Ferrari pitwall Marco Mattiacci
Marco Mattiacci sur le muret Ferrari. (Photo: WRi2)

Dans le paddock de Suzuka, les rumeurs de transfert continuent bon train.

Fernando Alonso est au coeur du sujet, et Jules Bianchi, actuellement chez Marussia, rappelle qu'il est prêt à remplacer l'Espagnol chez Ferrari.

« Ce serait une étape logique pour moi, si quelque chose comme ça (le départ de Alonso) se produisait », de déclarer le pilote français.

Frustré chez Red Bull Racing, Sebastian Vettel est pressenti pour prendre la place d'Alonso chez Ferrari, mais interrogé sur le sujet au Japon, le pilote allemand a choisi de sourire : « Je pense que c'est davantage une question pour Jenson (Button), il a déjà 17 coéquipiers pour l'année prochaine ».

Interrogé sur la situation des pilotes chez McLaren pour 2015, le champion du monde 2009 commente : « Je ne sais pas. Comme vous le savez, je ne peux discuter de quoi que ce soit ayant un rapport avec un contrat ».

Jenson Button admet cependant que de rester chez McLaren est la « meilleure option » pour son avenir.