Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari voit en Haas une équipe ''satellite''

F1: Ferrari voit en Haas une équipe ''satellite''

Par ,

D'après GMM

Ferrari cherche à reproduire l'approche de Red Bull en configurant une équipe « satellite » en Formule 1.

Mise en alerte avec un mauvais début dans la nouvelle ère V6 turbo hybride, l'équipe de Maranello est en plein chambardement en 2014.

Son nouveau directeur général, Marco Mattiacci, procède à plusieurs changements pour ramener Ferrari en tête.

« Nous avons décidé d'investir dans de nouvelles infrastructures et de nouvelles personnes pour créer une organisation plus moderne et allégée, qui met l'accent à la fois sur l'équipe et sur les individus », de déclarer récemment le patron de Ferrari.

La Gazzetta dello Sport explique qu'une des nouvelles stratégies est de reprendre le modèle Red Bull avec une « équipe B » comme Toro Rosso.

Ferrari a toujours eu des alliances étroites avec ses équipes clientes, comme Sauber et aussi Marussia, pour laquelle pilote Jules Bianchi, produit de l'académie Ferrari.

Le journal explique que Ferrari ne cherche pas à « acheter » une deuxième équipe, comme Red Bull l'a fait avec Minardi, mais cherche plutôt à développer une technologie avec une équipe partenaire.

La nouvelle équipe américaine, qui doit débuter en 2016, est la candidate évidente pour cette aventure, et le partenariat Haas Automation-Ferrari est bien un premier élément de collaboration.

F1 Gene Haas Ferrari Marco Mattiacci
Gene Haas serrant la main de Marco Mattiacci à Montréal. (Photo: WRi2)

Haas a l'intention de déployer la technologie Ferrari pour son projet en F1, tandis que les pilotes de l'académie Ferrari, Raffaele Marciello et Antonio Fuoco sont pressentis pour piloter en course.

Le quotidien italien explique que Marco Mattiacci travaille et pousse pour modifier les règlements en matière de transfert de technologie entre équipes, afin de l'appliquer avec Haas.

L'Italien veut aussi que les équipes puissent utiliser davantage de composants et de moteurs par saison, ainsi qu'un assouplissement du gel de développement des moteurs, pour les constructeurs.

« Pour renouer avec la victoire, Ferrari doit d'abord penser à s'améliorer elle-même, puis la performance du groupe et le développement de la voiture. Nous devons faire preuve d'innovation et être devant les autres », de dire le patron de Ferrari.

« Il est important de faire sentir son poids et la voix de Ferrari, l'un des principaux acteurs de la Formule 1, est toujours écoutée. Il est clair que nous devons travailler sur des intérêts communs pour vraiment comprendre ce que doit être la Formule 1 à l'avenir », d'ajouter Marco Mattiacci.