Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Inde: À la découverte d'un nouveau circuit

F1 Inde: À la découverte d'un nouveau circuit

Par ,

Adapté de Lotus Renault GP

L'équipe Lotus Renault nous livre quelques informations techniques sur ce nouveau circuit Buddh International, que les pilotes découvriront vendredi pour la première fois.

Moteur
Le circuit comporte quelques lignes droites et un assortiment de types de virages. Ce qui implique beaucoup de puissance, qui doit être délivrée avec souplesse et réactivité.

Freins
Le virage un est très exigeant sur les freins, comme le quatre et le cinq, mais, dans l’ensemble, ce circuit ne paraît pas trop dur pour les freins. Une longue ligne droite permet de les refroidir avant le 4 et ils ne seront pas indûment attaqués avant le virage 1.

Suspension

Sur un nouveau circuit, l’emplacement des vibreurs et leur sévérité exacte ne sont pas connus, ni les bosses sur la piste. Ce qui rend difficile de prévoir le tarage des ressorts et des barres antiroulis. En conclusion, les premiers jours seront cruciaux pour la collecte de données. Le circuit sera inspecté visuellement et des enregistrements de datas supplémentaires seront utilisés sur la voiture le vendredi.

F1 India track Buddh International Circuit
Le Buddh International Circuit

Aileron arrière
Les simulations sur le niveau d’appui donnent le circuit Buddh International comparable à Suzuka ou Barcelone. Il est similaire à celui utilisé en Corée, à quelques crans de la charge maximum.

Pneus
Pirelli a désigné les gommes dures et les tendres, ce qui semble être un choix conservateur pour un nouveau circuit. Les prévisions météo annoncent autour de 36°C, avec de très hautes températures au sol et il faudra surveiller le bullage.

Aileron avant
L’appui doit être suffisant pour éradiquer le sous-virage, en particulier pour les courbes rapides 10 et 11 où il ferait perdre beaucoup de temps.

Notes sur la piste
• Virage 3 très large pour encourager les dépassements. C’est aussi un des virages les plus lents et qui commande l’entrée sur la plus longue ligne droite du circuit. Les opportunités de dépassement se présenteront à l’entrée du virage et au bout de la ligne droite.
• Les vitesses maxi devraient être atteintes sur cette ligne droite, autour de 320 km/h.
• Les analyses du revêtement effectuées par Pirelli révèlent une rugosité médiane, ni trop lisse, ni trop abrasive. L’équipe mènera ses propres analyses sur la piste et les bosses une fois sur place.
• Virage 4 un autre virage large, au bout de la ligne droite, destiné à aider les attaques. C’est également le plus gros freinage du circuit, un autre aspect qui devrait faciliter les dépassements.
• Virages 8-9 devraient demander une facilité dans les changements de direction à la voiture. Impossible de savoir comment aborder les vibreurs avant d’arriver en piste.
• Virage 10 au sommet d’une bosse et menant directement sur le 11, un des endroits les plus excitants du tracé. Ce secteur est dans le champ de vision de la tribune principale, d’une capacité de 13 000 spectateurs. Le sous-virage est l’ennemi numéro un dans cette longue courbe et le réglage de la voiture doit être défini pour le contrer.
• Virages 13-14 demandent aussi une bonne agilité dans les changements de direction. Ici, la voiture doit être raide pour procurer une bonne réactivité.
• Virage 16 une autre portion large de la piste, destinée à faciliter les dépassements.