Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Inde: Vettel et Red Bull à fond de train

F1 Inde: Vettel et Red Bull à fond de train

Par ,

Même avec le championnat des pilotes et des constructeurs en poche, Sebastian Vettel et Red Bull refusent de lever le pied. L'Allemand a obtenu son 11e triomphe de la saison lors du tout premier Grand Prix de l'Inde.

Pour les trois équipes de pointe, la course était à toute fin pratique, à l'image de la saison. Vettel a gagné en partant de la pôle, Jenson Button (McLaren) en deuxième place, était le seul à posséder une mince chance de victoire, Fernando Alonso (Ferrari) et Mark Webber (Red Bull) se sont battus pour la dernière marche du podium et Lewis Hamilton (McLaren) et Felipe Massa (Ferrari) se sont accrochés.

Si Vettel n'a éprouvé aucun ennui, les soucis ont commencé dès le départ pour Webber. Alonso a tenté – sans succès – de le surprendre à l'extérieur du premier virage. Ensuite, dès la première ligne droite, Button (parti quatrième) a utilisé sa vitesse de pointe pour s'emparer du deuxième rang que détenait l'Australien.

La fin de semaine s'annonçait pourtant difficile pour Button. Lors des qualifications, il n'a pu faire mieux que le cinquième temps. Il s'est repris de belle façon et à démontré une fois de plus qu'il était méritait d'occuper le deuxième rang au classement. Alonso a également eu le meilleur sur Webber, mais il a attendu les arrêts aux puits pour faire son dépassement.

Quant aux coéquipiers d'Alonso et de Button, Massa et Hamilton, ils ont été fidèles à leurs habitudes; leur (longue) série de collisions s'est poursuivie en Inde. À l'approche du virage No.5, Hamilton s'est porté à la hauteur du Brésilien pour tenter un dépassement. Les deux voitures se sont touchées et suite au contact, les commissaires de piste ont jugé que la faute appartenait à Massa.

Le pilote Ferrari a donc doublement souffert de l'incident. Hamilton n'a dû s'arrêter qu'une fois, pour changer un pneu crevé, tandis que Massa devait passer deux fois par les puits – une fois pour changer son aileron avant et une seconde fois pour s'acquitter de sa pénalité. Il a finalement abandonné au 33e tour lorsque, dans un incident étrangement similaire à celui de la veille, il a cassé sa suspension en montant sur un vibreur.

Chez Mercedes, Michael Schumacher a donné un autre exemple de son savoir-faire en matière de départs. Parti 11e, il occupait le 8e rang derrière son coéquipier Nico Rosberg à la fin du premier tour. Il a profité des malchances de Massa et de Hamilton, et d'un mauvais deuxième relais par Rosberg pour finir 5e.

Jaime Alguersuari (Toro Rosso-Ferrari) a concrétisé la bonne forme de son équipe en terminant dans les points et Adrian Sutil (Force India) a permis à son écurie de s'inscrire au pointage à l'occasion de son premier Grand Prix national.

Les pilotes Renault Vitaly Petrov et Bruno Senna ne peuvent en dire autant, mais ils ont tout de même fait mention honorable. Senna notamment a tenté une stratégie audacieuse, qui impliquait un arrêt de dernière minute visant à écourter son relais (obligatoire) sur la plus lente de deux gommes. Il occupait le neuvième rang à deux tours de l'arrivée, jusqu'à ce que son pari le rattrape.

Heikki Kovalainen (Team Lotus) a réalisé la meilleure performance d'entre les pilotes de fond de grille, si bien qu'il a terminé devant Rubens Barrichello (Williams). La course de Narain Karthikeyan non plus n'est pas passée tout à fait sous silence, à son premier Grand Prix depuis juin, il a battu son coéquipier chez HRT, Daniel Ricciardo.



Résultats de la course – Grand Prix de l'Inde (New Delhi)

D'après ItaliaRacing.net

1 - Sebastian Vettel (Red Bull RB7-Renault) - 60 tours en 1h30min35,002s
2 - Jenson Button (McLaren MP4/26-Mercedes) – 8,433s
3 - Fernando Alonso (Ferrari 150) – 24,301s
4 - Mark Webber (Red Bull RB7-Renault) – 25,529s
5 - Michael Schumacher (Mercedes MGP W02) – 1min05,421s
6 - Nico Rosberg (Mercedes MGP W02) – 1min06,851s
7 - Lewis Hamilton (McLaren MP4/26-Mercedes) – 1min24,183s
8 - Jaime Alguersuari (Toro Rosso STR6-Ferrari) - 1 tour
9 - Adrian Sutil (Force India VJM04-Mercedes) - 1 tour
10 - Sergio Perez (Sauber C30-Ferrari) - 1 tour
11 - Vitaly Petrov (Renault R31) - 1 tour
12 - Bruno Senna (Renault R31) - 1 tour
13 - Paul di Resta (Force India VJM04-Mercedes) - 1 tour
14 - Heikki Kovalainen (Lotus T128-Renault) - 2 tours
15 - Rubens Barrichello (Williams FW33-Cosworth) - 2 tours
16 - Jérôme d'Ambrosio (Virgin VR02-Cosworth) - 2 tours
17 - Narain Karthikeyan (Hispania F111-Cosworth) - 3 tours
18 - Daniel Ricciardo (Hispania F111-Cosworth) - 3 tours
19 - Jarno Trulli (Lotus T128-Renault) - 4 tours



Tour le plus rapide par Sebastian Vettel (Red Bull) en 1min27,457s

Abandons
1er tour - Kamui Kobayashi
(Sauber-Ferrari)
3e tour - Timo Glock (Virgin)
13e tour - Pastor Maldonado (Williams-Cosworth)
25e tour - Sebastien Buemi
(Toro Rosso-Ferrari)
33e tour - Felipe Massa
(Ferrari)

Championnat des pilotes
1.Vettel 374; 2.Button 240; 3.Alonso 227; 4.Webber 221; 5.Hamilton 202; 6.Massa 98; 7.Rosberg 75; 8.Schumacher 70; 9.Petrov 36; 10.Heidfeld 34; 11.Sutil 30; 12.Kobayashi 27; 13.Alguersuari 26; 14.di Resta 21; 15.Buemi 15; 16.Perez 14; 17.Barrichello 4; 18.Senna 2; 19.Maldonado 1.


Championnat des constructeurs
1.Red Bull-Renault 595; 2.McLaren-Mercedes 442; 3.Ferrari 325; 4.Mercedes 145; 5.Renault 72; 6.Force India-Mercedes 51; 7.Sauber-Ferrari, Toro Rosso-Ferrari 41; 9.Williams-Cosworth 5