Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jean Todt soutient la réduction des coûts pour aider les petites équipes

F1: Jean Todt soutient la réduction des coûts pour aider les petites équipes

Par ,

D'après GMM

Le président de la FIA indique que les coûts en Formule Un peuvent encore être réduits afin que les équipes ne s'écroulent pas à la première difficulté.

Tout en annonçant qu'il pousse pour un retour du KERS dès 2011, Jean Todt explique soutenir les nouvelles équipes Virgin, Lotus et Hispania Racing Team.

"Nous devons assurer la survie de ces équipes qui viennent de démarrer le championnat. Cela ne veut pas dire que je pense à réduire toutes les équipes. Il y a plusieurs façons de réduire les coûts," explique le président de la FIA au journal La Gazzetta dello Sport.

Le journal El Universo rapporte que Jean Todt souhaite la réintégration du KERS pour faire de la F1 "l'ambassadeur des nouvelles technologies" et attirer de nouveaux partenaires.

Jean Todt admet que Ferrari ne supportera jamais un budget limité mais dit "il y a évidemment une grande disparité" sur les fondements des équipes actuelles. Le Français laisse entendre que de gros changements aérodynamiques devront accompagner les nouveaux moteurs à partir de 2013.

Le quotidien espagnol Diario Sport cite Jean Todt : "Les règles (actuelles) donnent trop d'importance à l'aérodynamique et rendent les dépassements trop difficiles. À moins de conditions météorologiques difficiles, les voitures de devant le restent tout au long de la course et c'est principalement dû à l'aérodynamie."

Le président de la FIA devait se rendre à Azkoitia au pays Basque espagnol pour inspecter l'usine Epsilon Euskadi après leur intérêt de s'engager pour l'an prochain. Cependant les vents violents et les mauvaises conditions ont fait annuler plusieurs vols à l'aéroport de Madrid et l'agenda de Jean Todt était trop serré pour décaler sa visite.

Cependant le journal insiste que Jean Todt soutient le projet d'Epsilon Euskadi pour 2011, après avoir passé plusieurs années en F1 aux côtés de son responsable Joan Villadelprat. "Todt sait très bien que Epsilon a une usine de premier plan," indique le quotidien.

Le journal ajoute que Jean Todt inspectera l'usine à une date ultérieure.

"Tout d'abord je veux remercier M. Todt et M. Gracia... pour leur intérêt et leur volonté d'organiser cette visite ainsi que les efforts de dernière minute pour essayer de faire cette rencontre," indique Joan Villadelprat.

"Il est important de présenter le projet au président de la FIA, à la fois pour la possibilité d'entrée en Formule Un et aussi pour les autres projets sur lesquels nous travaillons pour l'automobile," ajoute le responsable de Epsilon Euskadi.