Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jenson Button et McLaren ont confiance pour Melbourne

F1: Jenson Button et McLaren ont confiance pour Melbourne

Par ,

Durant une interview accordée à la chaîne britannique Sky Sports News, Jenson Button a admis que le retour aux affaires de Ron Dennis avait redonné beaucoup de confiance à l’équipe McLaren.

« Ron est un personnage peu conventionnel. Je respecte ce qu’il a accompli. Si ce n’était de lui, l’écurie McLaren n’existerait pas. Je crois que tout le monde est animé par son retour. Il est prêt à affronter ce nouveau défi et cela a donné confiance à tous les membres de l’équipe », de dire Button.

Le pilote britannique a avoué que les essais hivernaux de toutes les équipes avaient été perturbés par le peu de roulage en piste.

« Je vois deux équipes qui ont démontré un bon potentiel et qui sont régulièrement aux avant-plans : Mercedes et Williams. Je crois que ce seront les deux équipes à battre », de poursuivre Button.

Jenson Button, McLaren, Jerez test 2014
Jenson Button, McLaren, essais à Jerez en 2014 (Photo: McLaren)

« Je ne suis pas vraiment convaincu que Ferrari soit la troisième force. La Force India semble être rapide, et la Red Bull est très rapide quand elle parvient à rouler. Je crois qu’on verra la Red Bull réaliser de très bons temps en qualification. Reste à savoir si elle parviendra à rallier l’arrivée. Pour toutes les équipes, le grand défi sera de terminer les courses, surtout en début de saison », d’expliquer Button.

L’ancien champion du monde avec l’écurie Brawn explique que la gérance de la puissance électrique durant les courses sera fort complexe.

« Nous sommes restreints à deux mégajoules de recharge d’énergie à chaque tour de piste, et nous pouvons en déployer quatre. C’est beaucoup de puissance », de poursuivre Button.

« Nous avons actuellement beaucoup de mal à consommer quatre mégajoules de puissance en un tour de piste. Et sur certains circuits, nous en serons vraiment loin. En course, nous l’utiliserons comme une sorte de KERS pour doubler des adversaires. Toutefois, si vous consommez les quatre mégajoules en un tour, vous n’en aurez plus le tour suivant. Ainsi, ce rival que vous venez de doubler vous passera facilement à nouveau. Il faudra donc bien réfléchir à la façon d’utiliser cette puissance électrique, car elle peut aussi réduire la consommation de carburant ou faciliter le pilotage », d’ajouter Button.

Le Britannique admet que l’écurie McLaren est prête pour le défi de Melbourne dans environ 10 jours.

« Si on prend en compte les voitures telles qu’elles étaient aux premiers essais hivernaux, on peut dire que nous avons confiance. Mais aujourd’hui, c’est difficile à dire. Nous n’avons pas roulé avec notre plus récent kit aérodynamique et nous n’avons aucune idée quelle sera notre place à Melbourne. Je ne crois pas que nous aurons une idée des véritables performances des voitures avant que nous ayons disputé trois ou quatre courses. Et cet ordre peut encore varier selon les modifications apportées aux voitures », de dire Button.