Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La disparition de Silverstone n'est pas du bluff - Ecclestone

F1: La disparition de Silverstone n'est pas du bluff - Ecclestone

Par ,

D'après GMM

Le cynisme semblait être une émotion très imposante dans les Paddocks, vendredi, mais ça n'a pas empêché Bernie Ecclestone d'être très sérieux quant à la disparition de Silverstone comme hôte du Grand Prix d'Angleterre, au profit de Donington.

On attendait un peu partout dans les Paddocks combien il semblait impossible que Donington puisse trouver suffisamment d'argent pour faire de son circuit « archaïque » un circuit répondant aux normes de la Formule 1, et ce, avant 2010, date de son premier Grand Prix. On évoquait alors une autre de ces « fausses-rumeurs-confirmées ».

« Ce n'est pas du bluff », s'est exclamé Ecclestone. « Un contrat est signé. »

« Les plans qui m'ont été présentés m'ont convaincu de signer avec Donington. C'était clair, concis, cela répondait exactement à ce dont nous avons besoin et ce que nous voulons, précisément. »

Ecclestone a ajouté que les propriétaire de Silverstone avaient eu jusqu'à ce week-end pour présenté un plan, ce qu'ils n'ont ultimement pas fait, suppliant pour deux semaines de plus.

« C'est assez simple : je pense que s'ils n'ont rien fait en cinq ans, ce n'est pas quelques jours de plus qui les feront bouger. Ils ne savent pas ce qu'ils font et ne savent pas faire des affaires non plus. »

« Ils n'ont pas respecté leur dernière échéance et nous irons à Donington. C'est définitif, à 100%. Ce n'est pas personnel : faites votre travail et vous aurez un Grand Prix d'Angleterre. Maintenant je suis certain qu'il y en aura un, ce ne sera simplement pas ici », a conclu l'homme de 77 ans.