Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le Conseil d'administration considère le règne de Bernie Ecclestone ''terminé''

F1: Le Conseil d'administration considère le règne de Bernie Ecclestone ''terminé''

Par ,

D'après GMM

Le procès au pénal du Britannique démarre aujourd'hui, mais le Conseil d'administration de la F1 voit le règne d'Ecclestone arriver à sa fin.

La défense de Bernie Ecclestone semble avoir obtenu un coup de pouce cette semaine, alors que les procureurs allemands admettent que le grand chef de la F1 était victime d'un chantage de la part de Gerhard Gribkowsky.

Citant l'acte d'accusation, le journaliste d'affaires Christian Sylt rapporte dans Forbes que Gribkowsky mettait « la pression » sur Ecclestone « en insinuant à plusieurs reprises » que Bernie Ecclestone avait le contrôle de la fiducie familiale.

Le Britannique a toujours affirmé qu'il avait versé 44 millions $ parce que le banquier allemand « le menaçait » de dénoncer ses affaires au fisc anglais.

« Cela ressemble à un cas d'école de chantage », écrit Christian Sylt.

Cependant les signes restent inquiétants pour Bernie Ecclestone, à l'ouverture de son procès.

Kevin Eason du Times explique que le Britannique pourrait éviter la prison en plaidant coupable et en payant la somme de 400 millions $.

Mais même sans cela, une source proche de la CVC insiste auprès du journaliste que l'ère Ecclestone est « terminée ».

Un cabinet d'avocats de Londres a conseillé au Conseil d'administration de ne pas laisser Bernie Ecclestone responsable de la F1, après qu'un juge l'ait qualifié de personne « menteuse et non fiable ».

Cette source explique : « En vérité, le règne de Bernie Ecclestone est terminé depuis un moment, mais Bernie était autorisé à représenter le visage de la catégorie jusqu'à ce conseil juridique, assez dévastateur ».