Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le Grand Prix de France de retour au calendrier 2013 ?

F1: Le Grand Prix de France de retour au calendrier 2013 ?

Par ,

Le journal français Le Figaro a publié jeudi un article qui affirme que le circuit Paul-Ricard du Castellet possède désormais de bonnes chances d'accueillir le Grand Prix de France dès 2013.

Dans cet article, Stéphane Clair, directeur du circuit Paul-Ricard, situé tout près de Toulon, déclare que l'arrivée récente de nouveaux partenaires pourrait permettre au projet d'être finalisé avant la fin novembre.

Clair précise toutefois que cette information n'est pas du tout liée à celle du report du premier Grand Prix du New Jersey à la saison 2014. Ce n'est donc pas parce que le New Jersey ne serait pas au calendrier que la France récupérerait automatiquement cette place.

On savait que l'état français ne voulait pas mettre un sou dans ce projet. Il fallait donc trouver de l'argent ailleurs.

F1 Paul Ricard
Photo: WRi2

Ainsi, le directeur du circuit donne plus d'explications sur le financement du projet. « Nous avons deux pistes. La première mène à un promoteur d'événements sportifs internationaux qui assumerait la totalité du risque et qui aiderait financièrement les collectivités locales », de dire Clair.

« La deuxième piste consiste en l'arrivée d'investisseurs privés étrangers qui rejoindraient le Groupement d'intérêt public. Ils apporteraient de l'argent pour démarrer le projet prochainement. Ils sont partants pour une date en 2013 », ajoute-t-il au Figaro.

Il précise ensuite que les pourparlers doivent être terminés fin novembre afin de donner suffisamment de temps pour effectuer un montage juridique. Le circuit a aussi besoin de trois mois pour aménager le circuit, mais Clair tient à préciser que les chantiers ne sont pas très importants.

Il ajoute croire avoir « 90% de chances » d'organiser le Grand Prix de France en 2013. « J'espère sincèrement que cela va aboutir. Sur le papier c'est très jouable. Je n'ai qu'une seule crainte, ce sont les délais », de conclure Clair.